03012024Headline:

COTE D’ivoire:En visite sur le chantier du 4e pont, pourquoi Amédé Kouakou pique une colère

Le ministre de l’Équipement et de l’Entretien routier, Amédé Kouakou, en visite sur le chantier de construction du 4e pont d’Abidjan, le jeudi 16 février 2023, a sommé l’entreprise prestataire des travaux, China State Construction Engineering Corporation, de livrer la première partie des voiries à la fin du mois de mars.

Construction du 4e pont d’Abidjan, Amédé Kouakou donne un ultimatum à l’entreprise chinoise
En colère face au retard accusé des travaux, Amédé Kouakou, ministre de l’Équipement et de l’Entretien routier, a posé un ultimatum à l’entreprise chargée de construction. D’ici peu, la première section de l’ouvrage de 600m en 2×3 voies du 4e pont d’Abidjan, devrait voir le jour avant fin mars 2023.

« Nous sommes venus leur dire que la première phase allant de Sébroko à la voie menant au croisement du premier pont pour rentrer à Yopougon doit être achevée à fin mars 2023. Qu’ils prennent toutes les dispositions », a prévenu le ministre.

Amédé Kouakou a promis faire des évaluations périodiques, afin d’aboutir à un délai de livraison juste, dans le cas échéant, le ministre annonce prendre des sanctions à l’encontre du prestataire.

« Si d’ici fin mars, nous n’avons pas les évolutions qu’il faut, nous serons amenés à prendre des sanctions qui pourront aller jusqu’à la résiliation du contrat. L’entreprise veut une prolongation de 12 mois et nous avons dit niet. Nous trouvons inadmissible que pour un chantier de 30 mois, on passe plus de 60 mois », a-t-il déploré.

En effet, lancé le 30 juillet 2018, le chantier était prévu s’achever en février 2021. La date de livraison a été prolongée ensuite jusqu’au 31 décembre 2022. Et jusqu’à ce jour, l’entreprise peine à achever les travaux.

« C’est un appel d’offres international. L’entreprise qui a remporté le marché avait donné un coût relativement bas qui nous a impressionnés. Nous nous rendons compte que l’entreprise pour avoir le marché avait sous-estimé le coût et a d’énormes difficultés pour terminer le chantier », s’est désolé le ministre.

Et pourtant, fin décembre 2022, au cours d’une visite sur le chantier, le ministre de l’Équipement et de l’Entretien routier avait réclamé à l’entreprise prestataire du 4e pont d’Abidjan d’achever les travaux sous trois mois. Si l’ouvrage est appelé à être livré dans ce délai, c’est compte tenu de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qu’accueille le pays en janvier 2024.

Le directeur général de China State Construction Engineering Corporation, Cheng Ruiqiang, quant à lui, a promis de prendre toutes les dispositions pour tenir dans le nouveau délai signifié par le gouvernement.

D’un coût global de 142 milliards F CFA, la construction du 4e pont d’Abidjan, prévue pour joindre les communes de Plateau, Attécoubé à la commune de Yopougon, est un projet financé par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Etat de Côte d’Ivoire. Cet ouvrage vise à contribuer au renforcement et au développement des infrastructures routières en vue d’accroître la mobilité des Abidjanais.

What Next?

Recent Articles