04262017Headline:

Notre Contact

Your Name (required)

Your Email (required)

Subject

Your Message

5 Responses to "Notre Contact"

  1. LORIDAN says:

    Bonjour je recherche ELSA AKISSI KOFFI fille de Elizabeth Bailly-Koffi et de KONAN KOFFI….ce sont des amis à moi depuis 1982 et perdus de vue depuis les 50 ans de Babeth Elsa avait 17 ans la dernière fois que je l’ai vue Elle est née en 1986..merci pour votre aide MJ LORIDAN

  2. Amadou says:

    Bonjour
    je m’appelle Amadou Anta Fall d’origine Sénégalais et le manager d’un jeune artiste
    musicien du nom de choix Kidz, nous avons conçu un clip intitulé africa, et nous avons
    choisit dans chaque pays de l’afrique une chaine télévisé pour la diffusion du clip. Dans
    votre pays, notre choix est porté sur votre télévision et aimerait savoir quel moins
    pourrions nous passer pour vous donner le clip. En attente d’une suite de ma demande,
    veillez recevoir l’expression de ma plus haute considération. Le lien du clip sur YouTube est :
    https://www.youtube.com/watch?v=yQg3cjOCW-0

  3. nyemeck beat christophe says:

    Je suis nyemeck beat christophe. Je souhaite collaboré avec vous. Je suis journaliste presse écrite, monteur audiovisuel et cameraman. Vous pouvez me contacter au +237677348043.

  4. Ouabari Mariotti says:

    etre connecté pour suivre l’information

  5. Norbert MBU-MPUTU says:

    A PROPOS DE L’iVOIRIEN AU SERVICE DE PING…

    Du bluff ! On est déjà avancé avec de tel bluff… qui nous avilissent… Une honte

    Ce monsieur ne sait même pas user un ordinateur… Ses yeux et son « body language » dit tout…

    Non, Jean Ping avec les équipes à ses côtés et les férus d’informatique que nous connaissons, venus d’ici et d’ailleurs, ne va pas chercher un de cette trempe pour trafiquer les données pour lui. Puis, l’informatique ne trafique pas les données, l’élection n’est pas digitalisée… les bulletins sont comptes et les procès-verbaux signés et contresignes par les presidents des bureaux et représentants des deux… l’informatique n’aide, dans ce cas qu’a, compiler, à additionner rapidement et à transmettre, transmission qui se font tout aussi par les téléphones… On se souvient de Maitre Otoko à la Conférence nationale souveraine du Congo Kinshasa : Mgr le président, ce sont vos ordinateurs qui ont enlevé les noms des honorables conférenciers… bluff…

    Ce sont les informaticiens qui manipulent et non pas les ordinateurs…
    Et pourtant, c’est l’autre camp qui a changé même la page sur Wikipédia, sur les donnes démographiques… en retard, car, on n’avait déjà tout copié et on sait quel ordinateur l’a changé et quand… ah ah ah

    Si le monsieur est sérieux, on le prendrait directement sur les grands medias, car, ceux-là font un travail de critique avant de faire passer quelqu’un…

Leave a Reply

Submit Comment