02032023Headline:

Après la crise du Covid-19, les grands musées parisiens renouent avec le public

Renouant avec la tradition des grandes expositions pluridisciplinaires qui a fait sa singularité, le Centre Pompidou a accueilli trois millions de personnes, majoritairement franciliens et parisiens, et a doublé sa fréquentation par rapport à 2021 (1,5 million), retrouvant un “niveau proche de celui de 2019”, selon le musée.

Ses collections permanentes d’art moderne et contemporain enregistrent même plus de visiteurs qu’en 2019 (1,5 million contre 1,4).

Le musée du Quai Branly-Jacques Chirac, dédié aux Arts premiers, enregistre un million de visiteurs, soit quasiment son niveau de 2019 (1,1 million).

Record pour les musées de la Ville de Paris

Après six ans de travaux de rénovation pour la moitié d’entre eux, les 14 musées de la Ville de Paris enregistrent de leur côté un “record historique”, souligne auprès de l’AFP l’établissement Paris Musée.

Parmi eux, le musée Carnavalet sur l’histoire de Paris, rouvert en 2021, totalise plus d’un million de visiteurs, tout comme le Petit Palais, tandis que le Musée d’art moderne de la Ville de Paris (MAM) comptabilise près de 560 000 visiteurs, près de deux fois plus qu’en 2019, attirés par les grandes expositions, à l’instar de celles consacrées au peintre autrichien Oskar Kokoschka, au MAM, ou à Frida Kahlo au palais Galliera.

Record aussi pour le Musée d’histoire naturelle sur l’ensemble de ses sites avec plus de 3,5 millions de visiteurs contre 3,3 millions en 2019.

Pour sa première année complète d’ouverture au public depuis 2019, le Centre des monuments nationaux (CMN), qui gère une centaine de sites culturels dont l’abbaye du Mont-Saint-Michel, l’Arc de Triomphe et la Sainte-Chapelle à Paris, retrouve lui aussi son niveau d’avant la crise sanitaire avec plus de dix millions de visiteurs en 2022.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles