08122020Headline:

Côte d’Ivoire : la Covid-19 serait elle aussi en deuil national?

La Côte d’Ivoire a assisté avec impuissance à la violation flagrante des mesures barrières contre la Covid-19, donnant l’impression d’être en deuil national.
En effet, sur deux jours successifs, un grand hommage est rendu à Amadou Gon Coulibaly, ex-premier ministre décédé des suites d’un malaise le 8 juillet dernier.

Sous les yeux des Ivoiriens, le gouvernement qui a instauré l’état d’urgence national relatif à la dangerosité de la Covid-19, organise une gigantesque cérémonie d’hommage national accueillant des centaines de milliers de personnes le 14 juillet à l’esplanade du palais présidentielle. Au lendemain, le parc des sports de Treichville est pris d’assaut par les partisans, et sympathisants du RDR-RHDP. Un rassemblement d’un nombre incalculable de personnes est diffusé sur toutes les chaines de télévisions nationales et internationales, des images de l’événement inondent les réseaux sociaux suivis de commentaires. Sur Abidjan TV.Net par exemple, un internaute dit ceci :

” Cher Gouv-ci je viens par cette publication vous demandez de ne plus m’envoyer de SMS concernant les mesures à prendre vis-à-vis de la pandémie du coronavirus. Plus jamais !!!!!”.

En effet, en Côte d’Ivoire, le gouvernement ivoirien, en vue de lutter contre le coronavirus envoie un message à chaque abonné d’une compagnie de réseau téléphonique.
Mais vu ces images qui circulent sur la toile, pourrons-nous croire à l’existence de ce mal? Ou dirons-nous que toutes ces personnes en présence du gouvernement ont été diagnostiquées négatives à la COVID-19 ?
Pas plus grand tard, le conseil national de sécurité présidé par le Président de la République, Alassane Ouattara, interdisait un rassemblement de plus de 50 personnes, rappelant que le Grand Abidjan demeure l’épicentre de l’épidémie avec 96% des cas confirmés, bien que les risques de naissance de foyers épidémiques à l’intérieur du pays demeurent réels. Mais là, la surprise est grande. Des centaines de milliers de personnes y compris le gouvernement, à Abidjan, filmées, violant aux yeux du monde les règles barrières contre la COVID-19.
La Covid-19 est-elle en deuil national ?
Notons que le vendredi 10 juillet dernier, un deuil national de 8 jours a été décrété sur toute l’étendue du territoire ivoirien.
Je pense qu’on nous doit des explications. Sincères condoléances à toute la Côte d’Ivoire.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles