06172024Headline:

Décès de Clémentine Tikida : La radiodiffusion télévision ivoirienne perd une pionnière passionnée

L’ex-animatrice, réalisatrice et productrice de la Rti est décédée le 29 mai, à l’âge de 85 ans.
Avec Fatou Sidibé, Clémentine Tikida représentait les premiers visages de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti). Après une retraite bien méritée en 1996, l’ex-animatrice, réalisatrice et productrice de la Rti a mené une vie tranquille jusqu’au 29 mai 2024, date à laquelle elle a tiré sa révérence à l’âge de 85 ans.

Passionnée de radio, de télé et de sports, Clémentine Tikida a vécu pleinement ses passions. C’est en 1960 qu’elle intègre la radio.

À l’avènement de la télévision en 1963, elle y fait son entrée. Sa voix entraînante et son visage radieux ont fait de ses productions, de grands moments de radio et de télé avec des moments cultes comme ‘’Calebasse’’, la première émission destinée aux enfants et son émission spéciale de lancement de l’Association des femmes ivoiriennes (Afi) en 1975, avec à la clé une interview avec mesdames Marie-Thérèse Houphouët-Boigny et Philippe Yacé.

Dans son exploration du monde de la communication, Clémentine Tikida s’est essayée au cinéma. En 1977, elle obtient le premier rôle dans ‘’L’herbe Sauvage’’, un long métrage réalisé par Henri Duparc. Elle obtient même le premier prix de la meilleure actrice féminine du cinéma africain au cours d’une soirée à Carthage en Tunisie.

Tout en étant passionnée de radio et de télé, Clémentine Tikida va laisser libre court à son amour pour le sport. Elle sera la première femme ivoirienne parachutiste amateur, dont le premier saut se situe en 1964.

Elle s’est souvenue de ce moment, lors d’un reportage publié sur les réseaux sociaux, que le Président Houphouët-Boigny l’a reçue après cet exploit pour lui exprimer sa fierté nationale. Elle avait à son palmarès 19 sauts.

Elle sera également deuxième pilote ivoirienne de rallye automobile (Bandama 1968, 1969) et participe au rallye de Corse en 1974.

Décorée Chevalier dans l’ordre du mérite sportif, Chevalier du mérite national et officier du mérite ivoirien et bien d’autres distinctions, Clémentine Tikida aura été une vraie pionnière de la radio et de la télévision ivoirienne qui a marqué plusieurs générations par la force de sa passion, son professionnalisme et son ouverture d’esprit.

What Next?

Recent Articles