05192024Headline:

Femua 2024/Dominique Ouattara: “En 16 ans, le festival est devenu l’un des plus grands évènements musicaux du continent”

La 16e édition du Femua qui se tient du 14 au 19 mai a été ouverte par la Première dame de Côte d’Ivoire le 14 mai, à Marcory-Anoumabo.
A l’ouverture de la 16e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua 16) le mardi 14 mai 2024, l’épouse du Chef de l’État s’est dite « admirative et fière » de la grande détermination du groupe Magic System à offrir des scènes de qualité à tous les participants de cet évènement qui dure depuis des années.

Selon elle, « le festival des Magiciens est aujourd’hui une plateforme d’expression artistique de renom, mais également un vecteur de développement social ». C’est la raison pour laquelle la Première dame estime qu’ « en seize éditions, le Femua est devenu l’un des plus grands évènements musicaux du continent ».

A l’entendre, les Gaous ont su rassembler divers publics aussi bien de la Côte d’Ivoire que d’autres pays d’Afrique, ainsi que différents publics qui rêvent de voir se produire sur scène les plus grands artistes du moment. C’est donc à juste titre qu’elle affirme que le Femua est devenu « un réel espace de communion organisé avec beaucoup de sérieux ».

Le peuple Atchan ouvre le rendez-vous du Femua tradi

Si le Femua s’est hissé à ce niveau, selon le commissaire général, Traoré Salif dit A’Salfo, c’est grâce à la volonté du Président de la République Alassane Ouattara, par « son inlassable soutien au Femua ».

Il a alors exprimé la gratitude de tout le groupe à l’endroit du Chef de l’État et des membres du gouvernement. « Nous avons été accompagnés depuis le début jusqu’aujourd’hui », a-t-il fait savoir.

Il a décliné le programme d’activités qui meublera l’édition 2024 en mettant en avant l’une des innovations majeures qu’est « le Femua Tradi ». La charité bien ordonnée commençant par soi-même, comme le dit l’adage, le peuple Atchan a été désigné pour démarrer le Femua Tradi pour cet événement dont le nom rime avec le village d’Anoumabo.

Conceiçao, la ministre de la Communication sociale, représentant le Président de la République de Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embalo, s’est réjouie de l’honneur fait à son pays en tant qu’invité à cet évènement culturel d’envergure.

D’autant plus que ce festival va permettre, dit-elle, de faire connaitre toute la richesse du patrimoine culturel de la Guinée-Bissau. Danses, expositions, arts et gastronomie sont entre autres activités auxquelles auront droit les festivaliers.

Plusieurs personnalités de marque étaient présentes à cette cérémonie d’ouverture. Particulièrement la ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, qui a adressé des mots de félicitations au quatuor magicien pour sa contribution au rayonnement de la Côte d’Ivoire à travers son initiative qui, a-t-elle souligné, est une « référence » au-delà de la Côte d’Ivoire.

Cette année, le festival qui se déroule du 14 au 19 mai 2024 sur différents sites à Abidjan et à Ferkéssédougou, a pris une nouvelle dimension en abordant un thème crucial qui touche directement le bien-être et l’équilibre des générations futures : « La santé mentale des jeunes ».

Plus de 100 artistes dont une quinzaine de dimension internationale sont invités cette année. La Première dame de Côte d’Ivoire a fait don d’un montant global de 18 millions de Fcfa aux populations et à la chefferie d’Anoumabo pour l’équipement de leur Centre culturel, récemment réhabilité.

 

What Next?

Recent Articles