07202024Headline:

Fête de la musique : C’était “show” au centre ivoiro-coréen Alassane Ouattara

Le 21 juin, c’est la fête de la musique dans plusieurs pays. La Côte d’Ivoire n’a pas été en reste. Comme promis, l’année dernière, le département musique de l’Institut national supérieur des arts et de l’action culturelle (Insaac), en collaboration avec le Centre sportif culturel et des Tic ivoiro-coréen Alassane Ouattara (Cscticao), a sacrifié à la tradition.

Ils ont marqué cette journée par plusieurs activités. A savoir des défilés de fanfare, des battles et des concerts. Au total, 23 groupes de musiciens et de solistes se sont produits toute la journée sur l’esplanade de la grande salle de conférence Bamba Cheick Daniel.

Organisée pour la première fois le 21 juin 1982, la fête de la musique a pour vocation de promouvoir la musique en encourageant les musiciens amateurs à se produire bénévolement dans les rues et les espaces publics.

À cette occasion, plusieurs institutions et organisations initient des activités à l’effet de marquer sa solidarité à cette initiative de Jack Lang alors ministre de la Culture en France.

What Next?

Recent Articles