04172024Headline:

Masa scène décalée : 2 groupes de danses urbaines d’Akouédo qualifiés pour la finale

Les présélections pour la compétition de danses urbaines dénommée “Masa sur scène décalée” pilotée par la Fédération ivoirienne de danse Accor’danse (Fid accor’danse) prévue pour la 13e édition du Marché des arts du spectacle d’Abidjan (Masa) qui se tiendra du 13 au 20 avril 2024, bat son plein.

A cet effet, le terrain de Basket du village d’Akouédo à Cocody a été le théâtre de la première étape de présélection le 23 mars 2024, après le lancement à Yopougon. Étaient opposés trois (3) groupes dont deux (2) groupes masculins, à savoir les Rois légendaires et Ivoire dance group, et un groupe de danse féminin dénommé Karidara.

Devant un public enthousiaste, les groupes ont sorti leurs meilleurs pas de danse pour impressionner les membres du jury présidé par le comédien Kah Daniel.

Ainsi, à l’issu de leurs différents passages sur le morceau imposé, la chanson ”On pleure pas” de l’artiste Lionell, du battle de duos puis celui de solo sur des chansons sectionnées par le disc-jockey, deux groupes se sont qualifiés pour la finale. Il s’agit des Rois légendaires et Ivoire dance group qui sont classés respectivement 1er avec 548,50 points et 2e avec 508,50 points sur un total de 800 points.

La Côte d’Ivoire s’approprie le MASA : Le Masa devient le Marché des arts et du spectacle d’Abidjan

Selon Zoro Lou Lydia, vice-présidente Fid accor’danse, le casting continue. A l’entendre, les groupes qui ont raté l’étape de leur commune peuvent se présenter dans une autre commune tant qu’ils n’ont pas participé à la compétition. Mais pour le faire, ils doivent être composés d’un minimum de quatre personnes jusqu’à dix au maximum. Ensuite être jeune, âgé de 18 ans au moins.

Pour ceux âgés de 16 ans, Zoro Lou Lydia a fait savoir qu’ils se doivent de fournir une autorisation parentale. « Masa scène décalée est ouvert lors de ses présélections. Nous attendons que les danseurs urbains sortent parce que le gouvernement nous soutient, la fédération de danse et toutes les institutions sont là pour soutenir la danse urbaine », a-t-elle dit.

Pour sa part, le chef de projet du Masa, Daniel Asssandé, par cette initiative, la direction générale du Masa vise un double objectif : rapprocher le Masa de la population ivoirienne et faire la promotion de la danse urbaine en Côte d’Ivoire.

A l’en croire, elle a eu un écho auprès du ministère de tutelle du Masa, notamment le ministère de la Culture et de la Francophonie qui a décidé de se faire accompagner par le ministère de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, à travers l’agence emploi-jeunes.

Notons qu’à la fin des dix présélections qui seront entreprises dans des communes d’Abidjan et à l’intérieur du pays, plus de 15 groupes participeront à la phase finale. Le vainqueur de cette première édition du Masa scène décalée remportera la somme de 1 million 500 mille FCfa en plus d’une formation professionnelle au Burkina Faso pris en charge par le ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck.

What Next?

Recent Articles