07202024Headline:

Réinventer l’histoire : L’ex-Hôtel des postes et douane de Grand-Bassam se transforme en musée d’art contemporain

À Grand-Bassam, l’ex-Hôtel des Postes et Douane, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, entame une métamorphose ambitieuse sous l’impulsion de la Fondation Société Générale. Ce projet audacieux vise à convertir ce joyau architectural en un musée d’art contemporain, avec un pavillon dédié à la résidence d’artistes. À la tête de cette initiative, le cabinet d’architecture Koffi & Diabaté, réputé pour son mariage harmonieux entre tradition et modernité, promet de redéfinir les normes de conservation du patrimoine.

La transformation de l’ex-Hôtel des Postes et Douane en musée marque un tournant pour l’entretien du patrimoine mondial de Grand-Bassam. En offrant une nouvelle vocation à ce bâtiment historique, le projet vise non seulement à préserver son héritage, mais aussi à le rendre accessible et fonctionnel pour les générations futures. Cette initiative s’inscrit dans une démarche durable, favorisant le développement local et l’éducation architecturale par le biais d’un chantier-école novateur.

Le choix de transformer cet édifice emblématique en chantier-école pour les étudiants en architecture représente une opportunité unique. Les jeunes talents pourront acquérir une expérience pratique précieuse tout en contribuant à la préservation du patrimoine. Ce prototype de rénovation servira de modèle pour les futures interventions sur les bâtiments historiques de Grand Bassam, garantissant une approche réfléchie et respectueuse des traditions locales.

Koffi & Diabaté, réputé pour son expertise dans la conservation et la rénovation des bâtiments patrimoniaux, a été choisi par la Fondation Société générale, pour mener ce projet ambitieux. Il faut indiquer que leur approche allie innovation et respect des valeurs historiques. Toute chose qui vise à assurer la viabilité à long terme de cette transformation. En intégrant des techniques modernes tout en préservant l’essence traditionnelle de l’ex-Hôtel des postes et douane, le cabinet illustre son engagement envers un développement urbain durable et culturellement enrichissant.

Signalons que la viabilité de ce projet repose sur plusieurs piliers : la participation active de la communauté locale, l’intégration de solutions écologiques, et la promotion d’une économie circulaire dans la gestion des matériaux. En faisant de ce site un centre dynamique pour l’art contemporain et la préservation du patrimoine, Grand-Bassam s’affirme comme un modèle de gestion responsable de son héritage culturel.

Il faut noter que la transformation de l’ex-Hôtel des Postes et Douane en musée d’art contemporain à Grand-Bassam est bien plus qu’une simple rénovation architecturale. C’est un acte de préservation culturelle et un investissement dans l’avenir, où l’innovation et la tradition se rencontrent pour façonner un héritage durable et inspirant pour les générations à venir.

Rappelons que le chantier de rénovation de l’ex-hôtel des Postes et douane de Grand-Bassam, rebaptisé Maison d’Art Contemporain, a été lancé le vendredi 16 juin 2023. Ce projet de réhabilitation est initié par la Fondation Société Générale Côte d’Ivoire, en collaboration avec le ministère de la Culture et de la Francophonie. L’objectif est de transformer cet édifice historique en un musée moderne et multifonctionnel, comprenant une salle de collection permanente, une salle d’exposition temporaire, une résidence d’artistes, un restaurant, un espace de séminaire et des bureaux.

La conception architecturale a été confiée au cabinet Koffi et Diabaté, et les travaux s’étendent sur une superficie de 2000 m². La réalisation du projet est prévue pour durer environ 12 mois à partir du début des travaux, ce qui indique que la livraison du musée est prévue autour de juin 2024, sous réserve de tout imprévu.

Signalons que ce projet est perçu comme un effort significatif de revitalisation culturelle et économique pour Grand-Bassam, après les événements tragiques de 2016.

What Next?

Recent Articles