02032023Headline:

SHOWBIZ: Voici ce que j’ ai fait avec les millions du président

La chanteuse Aïcha Koné a marqué d’une pierre blanche l’histoire de la musique ivoirienne. A 64 ans révolus, cette baronne de la musique africaine s’est produite sur plusieurs scènes à travers le monde. Révélée à la nation dans les années 70, elle est, jusqu’à présent, la seule chanteuse ivoirienne à avoir obtenu 2 disques d’or et plus de 45 prix et trophées nationaux et internationaux. C’est donc à juste titre qu’elle est appelée ‘’Diva de la musique ivoirienne‘’.

Aïcha Koné était également très aimée par le père de la nation ivoirienne, feu Felix Houphouët-Boigny.

”Le président Félix Houphouët-Boigny, un homme de paix, le père de la nation ivoirienne. C’était un homme de culture. Il aimait beaucoup les artistes. Il était très proche de nous. Je faisais partie des artistes qui étaient régulièrement invités lors des galas à Yamoussoukro, à l’occasion des sommets des chefs d’Etat. Avec le président Houphouët-Boigny, c’était des millions comme cachets en fonction du nombre de chansons ”, a-t-elle soutenu.

 

La diva ajouta : “Du coup, chaque fois que je revenais à la maison après un gala, ma mère se rendait à mon domicile. Elle me réclamait mon cachet. Elle se servait . Elle me remettait le reste. À chaque fois, c’était comme ça…Un matin, ma mère arriva chez moi. Elle me demande de la suivre. Elle m’emmena à Yopougon, Anyama, Adjamé au quartier Chicanes. Maman me montra des maisons, me disant : ” Ces maisons t’appartiennent. C’est avec ton argent que je prenais que j’ai fait tout ça pour toi”. J’étais étonnée de ce que maman a pu réaliser pour moi avec les millions du président Houphouët. Ma mère m’a donc donné ce goût d’investir dans l’immobilier avec les millions du président Felix Houphouët Boigny. J’ai donc continué sur cette lancée avec les millions du président. ”

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles