02292024Headline:

New York s’arrache un diamant rose du Botswana

C’est le diamant rose “le plus rare parmi les rares”. Extrait au Botswana, il est estimé à 35 millions de dollars, qui sera vendu aux enchères en juin à New York, a annoncé mercredi la maison Sotheby’s.

Cette pierre précieuse “sans impureté” de 10,57 carats, qui avait été extraite en 2019 d’une mine au Botswana pesant alors en brut 23,78 carats, sera vendue le 8 juin, à New York, hissée au rang de centre international du marché de l’art et du luxe.

Selon Sotheby’s, maison de vente appartenant au magnat français, marocain et israélien Patrick Drahi, les enchères pour cet “Eternal Pink”, évalué à 35 millions de dollars, se tiendront lors d’une semaine spéciale de vente de joaillerie.

“Vous avez affaire au (diamant) le plus rare parmi les rares, dont la pierre ne souffre aucune comparaison”, s’est enthousiasmé Alexander Eblen, patron des ventes de bijoux pour Sotheby’s.

“Evalué à environ 3,3 millions de dollars par carat, soit un peu plus de 35 millions de dollars, c’est l’estimation la plus élevée par carat pour une pierre précieuse présentée sur le marché”, a-t-il ajouté.

Dans un marché des enchères en plein boom à New York, les maisons de vente Sotheby’s, Christie’s ou Philips font feu de tout bois sur d’autres secteurs que la peinture et la sculpture, dont les bijoux, et les vêtements et patrimoines mobiliers de stars des arts, des lettres et des sports.

Sotheby’s estime ainsi que ce diamant rose est “bien plus rare qu’un Magritte, un Warhol ou un Picasso”, en raison de sa pureté et sa perfection.

L’actuel record absolu pour le prix de vente d’un diamant rose a été atteint à Hong Kong en 2017, à 71,2 millions de dollars. Et le diamant rose Williamson avait également été vendu à Hong Kong en 2022 pour 57,7 millions de dollars.

What Next?

Recent Articles