02052023Headline:

Inflation : quelles sont les grandes entreprises qui ont proposé des primes et des revalorisations à leurs salariés ?

Alors que le pouvoir d’achat de nombreux Français est grignoté par la hausse des prix et la crise énergétique, les salariés de plusieurs grands groupes français voient leurs revenus augmenter, de manière temporaire ou pérenne.

Bouygues
Bouygues va verser une “prime de partage de la valeur” comprise entre 500 et 1 000 euros en fonction du salaire. “En complément de la revue salariale annuelle”, les salaires ont progressé en décembre 2021, mars 2022 et septembre 2022 pour une hausse de plus de 6% de la rémunération sur un an en France, toutes mesures confondues, affirme le groupe.

Carrefour
La direction de Carrefour a proposé en fin de semaine dernière une augmentation de 2,5% des salaires au 1er novembre en plus de l’attribution d’une prime de 100 euros, prolongeant également jusqu’au 31 mars la remise sur achat de 12% dont bénéficient les salariés. Le syndicat majoritaire Force Ouvrière a annoncé une consultation de ses adhérents.

La Poste
Le groupe La Poste a annoncé en septembre une hausse supplémentaire de 1,5% des salaires, s’ajoutant à la hausse de 2,5% des négociations annuelles obligatoires (NAO) ou à la revalorisation du point d’indice pour les postiers fonctionnaires.

Macif
L’assureur Macif va verser 1 000 euros en octobre 2022 puis 500 euros en janvier 2023 et a annoncé une “augmentation générale des salaires en 2023”, dont les modalités restent à négocier.

Air France
Air France a accordé mi-septembre une hausse de salaires de 5% à tous ses employés, assortie d’une prime de 1 000 euros pour un salarié à temps plein. L’augmentation sera “versée en anticipation” des NAO 2023, et progressivement mise en place dans les prochains mois, a déclaré le groupe.

Groupama
Les salariés de Groupama Assurances Mutuelles et de ses principales filiales ont reçu en décembre 2021 la “prime Macron” de 1 000 euros maximum avant une prime supplémentaire d’un montant compris entre 400 et 850 euros, en fonction du salaire. Plusieurs caisses régionales ont également annoncé des primes similaires pour septembre 2022.

TotalEnergies
Les salariés de TotalEnergies ont bénéficié en 2022 d’une augmentation des salaires de 3,5% en moyenne, selon le groupe, qui a annoncé mercredi 28 septembre un dividende exceptionnel de 2,62 milliards d’euros au total versé à ses actionnaires en décembre 2022.

Une grève pour le pouvoir d’achat à l’appel de la CGT a forcé mercredi le groupe à mettre à l’arrêt sa plus importante raffinerie, près du Havre en Normandie. Le géant des hydrocarbures va augmenter d’un milliard d’euros ses investissements dans les énergies renouvelables, selon un communiqué publé mercredi.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles