07202024Headline:

Burkina: Une marche sur l’ambassade de France accueillie avec du gaz lacrymogène

Ce vendredi 28 juin 2024, une marche sur l’ambassade de France a été dispersée par la Police burkinabè. La Coordination Nationale des Associations de Veille Citoyenne avaient appelé leurs membres à se mobiliser pour demander le déménagement de l’ambassade de France.

Organisée par la Coordination nationale des associations de la veille citoyenne (CNAVC), une manifestation pour réclamer la délocalisation de l’ambassade de France à Ouagadougou, jugée trop proche de la présidence du Faso, a été dispersée par la Police. Les manifestants ont été dispersés à coups de gaz lacrymogène par les forces de l’ordre avant qu’ils ne puissent atteindre l’ambassade.

Avant même que les « Wayiyan » aient avancé vers l’ambassade, un ordre sec retentit : « embarquez et chargez ! ». Les gaz lacrymogènes ont ainsi commencé à pleuvoir. C’est la débandade, nous rapporte Lefaso.net.

Début de ce mois, la Coordination Nationale des associations de veille citoyenne (CNAVC) avait donné un ultimatum à l’ambassade de France de déménager de son site actuel. Pour la Coordination, la proximité géographique des locaux des diplomates français avec la présidence du Faso représente une menace pour la sécurité des autorités de transition.

Une proximité effective, que chacun pouvait constater dans de nombreux pays de l’ancien pré carré français sur le continent. À ceci près que cette réalité n’était plus de mise, au Burkina Faso, jusqu’en 2022.

What Next?

Recent Articles