05182024Headline:

Burundi: le Rwanda dément être « en lien » avec l’attaque à Bujumbura

Le Rwanda a catégoriquement nié les allégations du Burundi selon lesquelles, il aurait armé un groupe rebelle responsable d’une attaque à la grenade.

Le Rwanda a rejeté avec fermeté les accusations du Burundi selon lesquelles, il aurait soutenu le groupe rebelle RED-Tabara, responsable d’une attaque à la grenade ayant fait 38 blessés. La porte-parole du gouvernement rwandais, Yolande Makolo, a déclaré dans un communiqué que ces allégations étaient infondées et qu’elles ne servaient qu’à détourner l’attention des problèmes internes du Burundi.

Les relations entre les deux pays sont de plus en plus tendues depuis le début de l’année, lorsque le président burundais Evariste Ndayishimiye a réitéré des accusations selon lesquelles, le Rwanda soutenait les rebelles RED-Tabara. Le Burundi considère ce groupe comme un mouvement terroriste et l’accuse d’avoir participé à une tentative de coup d’État en 2015. Cependant, le RED-Tabara a nié toute implication dans l’attaque à la grenade du vendredi dernier.

Les tensions entre le Rwanda et le Burundi continuent de s’intensifier. Cette escalade des tensions a des répercussions régionales, avec des fermetures de frontières et des allégations mutuelles d’ingérence dans les affaires intérieures.

What Next?

Recent Articles