06212024Headline:

Franc CFA et Cedeao, la mission de Bassirou Diomaye Faye au Mali et au Burkina

Le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye est attendu au Mali et au Burkina Faso, ce 30 mai, pour une « visite d’amitié et de travail ». Au rendez-vous de ce déplacement du nouveau chef de l’Etat sénégalais auprès des auteurs des coups d’Etat en Afrique de l’Ouest, la question du Franc CFA et de la Cedeao.

Vers la fin de la crise dans l’espace Cedeao ? le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye poursuit ses visites officielles et cette fois-ci dans deux pays du Sahel. Il s’agit du Mali et du Burkina Faso.

Selon des sources interrogées par Jeune Afrique, Bassirou Diomaye Faye envoyé au Mali et au Burkina Faso en médiateur pour entre les juntes militaires et les institutions ouest-africaines, notamment la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Le nouveau chef de l’Etat sénégalais doit pour la première fois rencontrer deux hommes auteurs de coup d’Etat, en rupture avec la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), dont le Sénégal est un poids lourd.

Je suis persuadé que nous devons continuer d’agir dans la solidarité au sein de l’espace Cedeao, de faire les réformes nécessaires et d’œuvrer à dissiper les incompréhensions qui ne peuvent manquer de survenir », a-t-il déclaré le 7 mai à Abidjan, assurant que la Cedeao « est un outil formidable d’intégration [que] nous gagnerons à préserver ». Un message directement adressé aux trois pays putschistes qui ont créé l’Alliance des Etats du Sahel (AES), mettant en péril la survie de l’organisation régionale.

What Next?

Recent Articles