05212024Headline:

Les États-Unis interdisent l’importation de métaux russes

En commun accord avec le Royaume-Uni, les Etats-Unis ont interdit l’importation de métaux russes pour ainsi réduire les revenus de Moscou, en limitant son accès aux marchés mondiaux du métal.

Washington a annoncé ce vendredi l’interdiction de l’importation d’aluminium, de cuivre et de nickel en provenance de Russie, dans le cadre de sanctions supplémentaires prises avec le Royaume-Uni afin de réduire les revenus de Moscou.

Le département américain du Trésor a publié un communiqué indiquant que cette action vise à restreindre l’utilisation de métaux russes non seulement sur le marché américain, mais également dans le négoce de produits dérivés de gré à gré à l’échelle mondiale. Cette mesure s’inscrit dans le cadre des efforts visant à exercer une pression économique sur la Russie en réponse à ses actions perçues comme hostiles ou inacceptables par la communauté internationale.

Cette interdiction d’importation de métaux russes représente une nouvelle escalade dans les tensions entre les États-Unis et la Russie, qui ont déjà été exacerbées par des différends sur des questions telles que l’Ukraine, la Syrie et les cyberattaques présumées. Elle pourrait également avoir un impact sur les entreprises et les industries qui dépendent des importations de métaux russes pour leur production.

What Next?

Recent Articles