05262022Headline:

Mali: Trois nouveaux ambassadeurs mis en route par le Chef de l’Etat

Le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État, a reçu en audience, vendredi 6 mai 2022, trois nouveaux ambassadeurs désignés du Mali en République du Brésil, au Royaume d’Arabie Saoudite et à Washington.
À chacun des trois nouveaux diplomates, le Président de la Transition a formulé des conseils et fourni des directives pour le bon accomplissement de leurs missions et le renforcement de la coopération entre le Mali et ses partenaires historiques et sincères.
Selon Ibrahim DIALLO, le nouvel Ambassadeur désigné du Mali en République du Brésil, au cours de cette audience, le Président de la Transition a donné « ses consignes, ses instructions par rapport à la nouvelle mission » qu’il lui a confiée. « C’était un honneur pour moi de le rencontrer et le remercier pour cette confiance qu’il a placée en moi pour le représenter au Brésil, qui est un grand pays, non seulement par la superficie, mais aussi par ses capacités », a-t-il expliqué.
Bien que le Mali ayant déjà des relations très poussées avec le Brésil dans certains domaines, notamment l’Agriculture, l’élevage, la sécurité ainsi que la bioénergie, le nouveau diplomate devra travailler à maintenir et à renforcer ces axes de coopération.
Pour sa part, Boubacar Gouro DIALL, l’ambassadeur désigné du Mali au Royaume d’Arabie Saoudite, a également échangé avec le Chef de l’Etat « sur les actions à entreprendre pour renforcer les relations de coopération avec les différents pays » de sa juridiction ainsi que les institutions qui sont dans cette juridiction. « Le Président a donné des directives sur les actions urgentes que nous devrons entreprendre compte tenu particulièrement de la situation que nous vivons au Mali », a-t-il confié avant de rassurer : « Nous avons besoin de l’appui de tous nos partenaires ».
Quant à Sékou BERTHE, le nouvel Ambassadeur désigné du Mali à Washington, celui-ci a rappelé, à sa sortie d’audience, que « Les Américains ont été le deuxième pays à reconnaitre l’indépendance du Mali ». À ce titre, explique-t-il, il convient de maintenir et renforcer les axes de coopération avec les Américains.
En raison de la situation complexe que traverse le Mali, il s’agira pour ces nouveaux diplomates de faire comprendre la situation de leur pays en vue de renforcer sa coopération avec les partenaires.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles