06022020Headline:

PNUD Côte d’Ivoire à une nouvelle Représentante

La Mauricienne Carol Flore-Smereczniak, désignée nouvelle Représentante résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Côte d’Ivoire a présenté, mercredi à Abidjan, ses lettres de cabinet au ministre ivoirien des Affaires étrangères, Marcel Amon-Tanoh.

Au cours de cette présentation de ses lettres de cabinet, Mme Carol Flore-Smereczniak a apprécié la qualité des relations entre la Côte d’Ivoire et le PNUD matérialisée par le cadre de coopération 2017-2020 en cours de mise en œuvre en étroite collaboration avec les ministères techniques sous la coordination du ministère du Plan et du développement.

Rappelant que les Nations Unies ont initié une grande réforme de l’organisation, qui confère au PNUD un nouveau positionnement dans le paysage des partenaires au développement avec un rôle intégrateur qui lui permet d’élargir son champ de partenariats, au service des gouvernements, elle a mentionné que des projets de cofinancement sont en cours avec plusieurs ministères.

Ces projets cofinancés permettront de consolider l’appui du PNUD aux programmes de l’Etat dans le secteur social et renforcer l’appropriation nationale dans l’exécution des projets.

Par ailleurs, la nouvelle patronne du PNUD en Côte d’Ivoire a félicité les autorités ivoiriennes pour leurs efforts entrepris pour assurer la stabilité et la paix durable dans le pays. Dans le même élan, elle a apprécié l’engagement du pays dans l’agenda 2030 pour l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD).

La vision de l’émergence à bâtir sur les bases de la durabilité, soutenue par la forte croissance économique enregistrée depuis quelques années et les actions visant à mettre en œuvre l’Accord de Paris sur le climat, s’inscrit dans cette perspective, selon Mme Carol Flore-Smereczniak.

Suite à la demande d’assistance électorale adressée par le ministère ivoirien des affaires étrangères au Secrétaire général des Nations Unies et à la mission d’évaluation des besoins en fin d’année dernière, le PNUD a développé un projet électoral de 13 millions dollars (environ 6,5 milliards FCFA) en appui à la Commission électorale indépendante (CEI) pour contribuer à assurer la crédibilité, l’inclusivité et la transparence des scrutins à venir et du cycle électoral.

Carol Flore-Smereczniak dispose d’une vaste et riche expérience notamment dans les problématiques liées aux politiques de développement, à l’économie politique, aux politiques de stabilisation post crise, et au partenariat stratégique.

Avant son affectation en Côte d’Ivoire, Carol Flore-Smereczniak était la Représentante résidente du PNUD au Tchad où son leadership dans la réussite de la table ronde de Paris pour le financement du Plan national de développement (PND 2017-2021) a été saluée par les plus hautes autorités de ce pays.

Elle a également servi en tant que Représentante résidente adjointe du PNUD au Malawi et en Papouasie Nouvelle Guinée en Asie.

Carol Flore-Smereczniak est titulaire d’une maîtrise en Education de l’Université de Leeds en Angleterre et de deux maîtrises obtenues à l’Université de Miami, Floride aux Etats Unies, l’une en administration publique et l’autre en planification urbaine et régionale.

Carol Flore-Smereczniak est auteur de plusieurs publications dont «Améliorer l’aide au développement dans les pays du Pacifique ».

.atoo.ci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles