04152024Headline:

BONOUA : UN GENDARME TUÉ PAR DES INCONNUS, SON CORPS JETÉ DANS UN CANIVEAU

Le corps sans vie de l’adjudant-chef Gba Benjamin, en service à la brigade de recherche d’Odienné a été découvert tôt ce mercredi 21 février 2024, dans un caniveau à Bonoua, à environ 100 mètres du carrefour céleste. Ce gendarme a probablement été tué, dans la nuit du mardi 20 février 2024, par des inconnus.

L’adjudant-chef Gba Benjamin, en service à la brigade de recherche d’Odienné, n’y retournera plus. Par la faute d’individus sans foi ni loi, Gba Benjamin ne fait plus partie des effectifs de la gendarmerie nationale. Son corps sans vie a été découvert tôt dans la matinée de ce mercredi 21 février 2024, dans un caniveau à Bonoua, non loin du carrefour céleste.

Il a joint un collègue gendarme à Bonoua pour dire qu’il arrivait
Selon nos sources, bénéficiant d’une permission, l’adjudant-chef Gba Benjamin était venu faire des courses dans la journée du mardi 20 février 2024 à Abidjan. Aux environs de 22 heures, il a joint un collègue gendarme en service à la brigade de Bonoua pour lui dire qu’il arrivait dans cette ville. Son collègue l’a attendu jusqu’à 23 heures. En vain. Pis, l’adjudant-chef n’était plus joignable.

Son collègue, de plus en plus préoccupé par son absence, avait entrepris des démarches pour le retrouver. Malheureusement, ce n’est qu’aux premières lueurs du mercredi 21 février, vers 6 heures du matin, que le corps sans vie de l’adjudant-chef Gba Benjamin a été découvert dans un caniveau à proximité du carrefour céleste de Bonoua.

Le corps de l’adjudant-chef présentait des traces de violences à la nuque, suggérant qu’il avait probablement été assommé par ses agresseurs
Selon des sources locales, le corps de l’adjudant-chef présentait des traces de violences à la nuque, suggérant qu’il avait probablement été assommé par ses agresseurs. Une enquête a été ouverte par les autorités compétentes pour élucider les circonstances entourant ce meurtre tragique.

Un gendarme dévoué
L’adjudant-chef Gba Benjamin, dévoué à son devoir au sein de la gendarmerie nationale, a été victime d’individus sans foi ni loi, laissant derrière lui une communauté en émoi et une brigade endeuillée.

What Next?

Recent Articles