04202024Headline:

Côte d’Ivoire : un militaire assassiné sur une piste de contournement menant au Mali.

Le jeudi 29 février 2024 restera gravé dans l’histoire de Kolonza, un village situé au nord de la Côte d’Ivoire, non loin de Tengrela.

Diomandé Karamoko, membre du Bataillon de Sécurisation du Nord-Ouest et affecté au Sous Groupement Interarmes de Tengrela, a été retrouvé sans vie près du village de Kolonza, à environ 1 km de là. Selon les informations locales, un chasseur traditionnel de la région a découvert le corps de l’adjudant alors qu’il se rendait à son champ tôt le matin.

Il a alerté le chef du village qui, à son tour, a informé les autorités militaires. Rapidement, les forces de l’ordre sont intervenues sur les lieux, découvrant à côté du corps la moto de l’adjudant, une kalachnikov et des étuis vides, ainsi que son téléphone portable.

Notons que Diomandé Karamoko n’était pas en service au moment de sa mort, malgré sa tenue militaire, soulevant ainsi des interrogations sur les circonstances de cette tragédie. Actuellement, une enquête est en cours pour élucider les raisons de cette attaque meurtrière et identifier les responsables.

What Next?

Recent Articles