12152018Headline:

4 agents du groupe Nsia sont actuellement écroués à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) pour des causes.

4 agents du groupe Nsia sont actuellement écroués à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca).  Suspectés d’être impliqués dans le piratage du système informatique et un détournement de fonds à travers du faux en écriture publique sur des opérations de la banque à leurs propres profits, les mis en cause ont été placés sous mandat de dépôt dans le pénitencier d’Abidjan-Yopougon, suite à une plainte du meilleur établissement financier ivoirien 2018. Vendredi 21 septembre 2018, à l’occasion d’un cocktail de presse, au Plateau, le directeur général de la meilleure banque 2018 de Côte d’Ivoire, Léonce Yacé, s’est défendu d’être engagé dans une chasse aux sorcières au sein de la banque.

Et partant du groupe. « Ces agents-là, ce sont leurs propres agissements qui leur ont ouvert les portes de la prison. Nous étions obligés de porter plainte contre X pour que l’assurance puisse couvrir le préjudice subi. Devant l’évidence des preuves fournies par la police, le juge n’avait d’autre choix que de les mettre sous mandat de dépôt », clarifiait Léonce Yacé.

Revenant aux deux affaires, il expliquait que le 08 août 2018, sa banque subissait un détournement de fonds évalués à 150.000.000 Fcfa sur ses propres avoirs et un piratage informatique qui a causé une perte de plus d’un (1) milliards Fcfa. Réagissant promptement à ces faits, à l’en croire, la banque a bloqué le système de rechargement pour des vérifications et la sécurisation des avoirs des clients.

« On a été silencieux parce qu’on ne voulait pas créer la panique chez nos clients, car c’était une période très sensible. Notre objectif principal était de sécuriser d’abord les comptes des clients et de laisser les enquêteurs finir leur travail. C’était donc le temps de la sécurisation, de la prudence et de la méthode», précisait le Dg de la banque, rassurant que les rechargements des comptes des clients reprennent au plus tard le 1er octobre prochain. « Les avoirs des clients sont totalement sécurisés. Nous avons renforcé notre système de sécurité et nous sommes actuellement à l’abri des attaques de ce types », rassurait-il. Sur ce point, tout en réitérant les excuses de son établissement, Sandrine Ahoussi, responsable du département Marketing et communication, soulignait que le système de rechargement des comptes Salaires des clients a été relancé. «D’ici au 1er octobre, les comptes des particuliers seront débloqués afin de permettre d’effectuer les transactions», a-t-elle rassuré.

TRAORE Tié

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment