10192018Headline:

Abidjan: Alassane Ouattara retrouve le sourire avec le FMI.

Une mission du FMI conduite par Céline Allard a séjourné à Abidjan pendant deux semaines. Au terme de ce séjour, la mission de l’institution de Bretton woods dresse un rapport très satisfaisant pour Alassane Ouattara.

Le recent rapport de l’Union européenne (UE) qui a fuité, début août, était on ne peut plus très accablant pour le régime d’Abidjan. Mais celui du Fond monétaire international (FMI) est venu mettre du baume au coeur d’Alassane Ouattara. En effet, Mme Céline Allard, chef de délégation du FMI, indique que la Côte d’Ivoire est sous de « bonnes perspectives économiques ». Et ce, d’autant plus que l’inflation est maîtrisée, en dessous-de la norme de 3% admise dans l’espace UEMOA.

Les repères structurels sur la gestion de la dette publique, le suivi des entreprises et de la politique fiscale et d’administration ont par ailleurs été mis en œuvre par les autorités ivoiriennes. Le déficit budgétaire devrait également être en ligne avec les objectifs du Programme, avec un faible manque à gagner sur les recettes, compensé notamment par une légère révision à la baisse des investissements publics.

Eu égard à tous ces bons points engrengés, le Président ivoirien peut se féliciter du satisfecit qu’il vient de recevoir de l’institution dont il fut le Directeur général adjoint sous l’èreMichel Camdessus. Aussi, les autorités ivoiriennes et la mission du FMI ont signé une convention en vue de préserver la « viabilité de la dette » tout en créant l’espace nécessaire pour financer le Programme National de Développement (PND) 2016 – 2020.

Notons que les émissaires de Christine Lagarde ont séjourné à Abidjan du 19 septembre au 3 octobre. Au terme de leur mission, ils ont eu une séance de travail avec le Président Alassane Ouattara, qui avait à ses côtés le Vice-président Daniel Kablan Duncan, et le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment