02232018Headline:

Abidjan bientôt dotée de lignes BRT (Bus rapid transit)

Abidjan, 18 jan (AIP)-Abidjan sera bientôt dotée de lignes BRT (Bus rapid transit) ou service rapide de bus (SRB) selon l’étude de faisabilité restituée et validée lors d’une cérémonie organisée à cet effet au Sofitel hôtel ivoire, à Abidjan-Cocody.

Financée par le fonds suédois représenté à la cérémonie par Hans Ôrn, le projet BRT qui vise à mettre en place, à Abidjan, un système de transport en commun de haute qualité, moderne, assurant un service rapide et confortable, offrant une capacité similaire à un système de métro.

Ce système, au dire du cabinet WSP va accroitre, à terme, la linéarité des voies destinées aux autobus sur le tronçon où la circulation est intense, affranchir le réseau d’autobus des embarras de la circulation dont les nombreux embouteillages, accroitre la mobilité urbaine avec un impact économique, environnemental et social très positif.

Desservant toute la région sur des voies réservées idéalement situées au centre de la chaussée et permettant à l’autobus d’éviter les bouchons de circulation, avec des correspondances avec le métro, le transport lagunaire, et le réseau Monbus de la Sotra sur 188 kilomètres au total, le BRT pourra permettre de transporter 50 000 personnes ou plus aux heures de pointe et plus de 175 millions de passagers par an. Les usagers pourront, selon les concepteurs, économiser 88 000 heures par jour, évitant à Abidjan l’émission de 30 000 tonnes de gaz à effet de serre, selon l’étude réalisée.

Pour le consul de la Suède en Côte d’Ivoire, Raymond Sauhi, son pays veut offrir à la Côte d’Ivoire toute sa technicité afin de participer à son développement dans plusieurs secteurs.

Selon le Ministre de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, Claude Isaac Dé, représentant le ministre du Transport en mission, l’introduction d’un BRT a été envisagée par Abidjan dans son schéma directeur d’urbanisme du grand Abidjan (SDUGA) comme un moyen abordable pour répondre à une demande de mobilité élevée en fournissant un système de transport public efficace.

La mise en place du BRT répond aux besoins locaux sur le triple plan social, économique et écologique, a-t-on appris.

La Côte d’Ivoire envisage d’être un pays émergent à l’horizon 2020, rappelle-t-on.

(AIP)

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment