12122018Headline:

Abidjan: Des ambassades bientôt fermées par manque de moyens.

Alors que les autorités ivoiriennes évoquent la bonne santé économique du pays, une décision du ministère des Affaires étrangères contraste avec le discours officiel. Le ministre Amon Tanoh a décidé de fermer des ambassades ivoiriennes pour déficit de moyens.

La Côte d’Ivoire est en passe de réduire ses représentations diplomatiques à travers le monde. Telle est la décision que prépare le ministre Marcel Amon Tanoh. Le chef de la diplomatie ivoirienne entend en effet fermer les ambassades de Côte d’Ivoire au Danemark, en Iran, au Tchad et en Australie.

La raison essentielle qui sous-tend une telle mesure est principalement d’ordre économique. Ces ambassades de Côte d’Ivoire accréditées auprès de plusieurs pays à travers la planète ont coûté environ 42 milliards de FCFA, soit 64 millions d’euros, à l’Etat ivoirien en 2017.

Aussi, le ministre des Affaires étrangères compte mettre en vente les immeubles de ces ambassades en voie de fermeture. Et ce, en vue de renflouer les caisses de l’Etat et réduire autant que faire se peut, les dépenses liées à ces représentations diplomatiques.

Nous publiions en mai dernier que la résidence des ambassadeurs à Washington était dans un état de délabrement très avancé. Cette résidence chèrement acquise par le président Félix Houphouët-Boigny au 5111 Broad Avenue Washington DC- NW, un quartier huppé de la capitale américaine, n’était plus que l’ombre d’elle-même.

La décision du ministre des AE pourrait donc se justifier, même si l’on comprend difficilement que cette situation infâmante intervient alors que les autorités ivoiriennes se vantent des bonnes performances de l’économie ivoirienne.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment