12172018Headline:

Abidjan: Enfin le bout du tunnel pour SAF-Cacao ?

Déclaré en faillite et en pleine liquidation, SAF-Cacao pourrait rebondir avant l’ouverture de la campagne cacaoyère d’octobre prochain. Telle est l’assurance donnée par Amadou Gon Coulibaly lors de sa conférence de presse, lundi dernier.

Le cacao est l’un des maillons essentiels de l’économie ivoirienne. A cet effet, les autorités ivoiriennes mettent un point d’honneur à soutenir cette filière qui traverse une zone de turbulences ces derniers temps. C’est le cas de la Société Amer et Frères (SAF-Cacao) spécialisée dans le négoce de la fève brune dans la zone portuaire de San Pedro.

Cependant, le tribunal de Sassandra a déclaré la faillite de la société cacaoyère, le 18 juillet dernier, et ordonné sa liquidation et l’apurement de tous ses passifs. SAF-Cacao détient en effet une dette de 72 milliards de francs CFA envers le Conseil du Café-Cacao (CCC), 25 milliards de francs CFA de l’Etat de Côte d’Ivoire, sans oublier la dette de 150 milliards de francs CFA des principaux établissements bancaires installés au pays (Ecobank, SGBCI, BICICI, NSIA Banque, SIB et Banque Atlantique).

Aussi, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a décidé de voler au secours de SAF-Cacao qui croupit sous le poids de cette lourde dette. « On y travaille pour éviter une cessation d’activité parce qu’on sait que SAF-CACAO est important pour l’économie locale de San Pedro, sachez que le personnel est à la date d’aujourd’hui encore payé », a-t-il indiqué, avant de rassurer sur la diligence mise en œuvre par le gouvernement pour régler la question dans les meilleurs délais : « Je crois que la question pourra trouver solution avant la prochaine campagne. »

Il est fort probable que la Société change de main au terme de la liquidation après que tous ses créanciers soient désintéressés.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment