01172019Headline:

Abidjan: La Côte d’ivoire va bientôt combler ses besoins en énergie électrique.

Grâce à l’ingénierie de l’entreprise ivoirienne SODEN (Société des Énergies Nouvelles), filiale du groupe CIAT, la côte d’Ivoire va pouvoir et ce à partir de 2023, combler ses besoins en énergie électrique qui s’élèvent à ce jour à plus de 3000 GWh. Et ce projet va impacter directement les zones rurales et générer plus de 2000 emplois dans les localités prises en compte par le projet, apprend-on de sources proches de l’entreprise.

« Le projet, qui concerne cinq départements, notamment Lakota ,Divo, Guitry, Grand-lahou et Fresco, avec 18 centres de collectes, va créer un écosystème économique et coûter près de 160 Milliards . Ce sont au total 70 Mégawatts d’énergie que nous allons produire, soit le tiers de la production de Buyo .Et pour le démarrer ,nous allons acheter près de 2 Milliards de biomasse de cacao. », a annoncé le vendredi 28 décembre, Ogou Yapi, Directeur général de SODEN. 

L’équipe de la Société des Énergies Nouvelles qui projette construire à terme 23 centrales énergétiques, dont 13 en côte d’Ivoire et 10 dans les pays de la sous-région ouest africaine, rassure avoir un plan de marche de 30 ans : « Aujourd’hui la partie étude qui a duré cinq ans est terminée. Nous n’attendons que de signer les accords avec le gouvernement avant de démarrer le projet. », a conclu le DG de SODEN. 

Après l’énergie hydraulique et celle produite à partir du gaz naturel, la côte va emprunter la voie de la biomasse à base de composte de cacao. Selon le rapport de la banque Mondiale produit en 2010, la production totale d’énergie électrique en cote d’ivoire était estimée à 5 800 GWh  ,dont 32,72% d’origine hydraulique et 65,08% d’origine thermique (Banque Mondiale, 2010).


Kouamé

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment