01182019Headline:

Abidjan: Le secteur minier ivoirien se régularise par installation de ses Deux commissions.

Dans le cadre de la régulation du secteur minier, deux commissions viennent d’être installées par ministre des Mines et de la Géologie, Jean-Claude Kouassi.
Il s’agit de : la Commission interministérielle des substances explosives (CISE) et la Commission interministérielle des mines (CIM).
Selon ce dernier, la première a pour missions Red’examiner et donner son avis sur les demandes de fabrication, de destruction, de commerce ou de transport de substances explosives, ou sur les demandes d’ouverture et d’exploitation d’un dépôt de substances explosives.

Quant à la CIM , à la CIM, elle est chargée, entre autres, de procéder à l’examen technique des demandes de permis de recherche et d’exploitation minière, d’agréer la liste des matériels, matériaux, machines et équipements en exonération et d’ analyser les demandes d’agrément des sous-traitants miniers. Jean Claude Kouassi exhorte les membres des deux Commissions à se mettre au travail et à favoriser la prise de décisions régulières, justes et inattaquables. 

Pour rappel, une brigade de répressions des infractions au code minier (BRICM), a été créée par le gouvernement. 

La BRICM a pour missions de réunir et de traiter des renseignements sur l’orpaillage clandestin, de constater les infractions au code minier, en rassemblant les preuves et rechercher leurs auteurs en vue de les traduire devant les juridictions compétentes, de fournir des renseignements actualisés et précis pour l’élaboration de politiques et de stratégies de lutte contre l’orpaillage clandestin, le trafic de minerais et de pierres précieuses, ainsi que l’exploitation illicite de substances de carrières.


Donatien Kautcha

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment