12172018Headline:

Abidjan: Santé de l’économie ivoirienne ce que relève une agence panafricaine

L’économie ivoirienne se porte relativement bien avec des perspectives stables à court terme et positives à moyen terme. C’est ce qu’a assuré Stanislas Zézé, Pdg de Bloomfield investment corporation lors de la présentation du rapport risque pays Côte d’Ivoire, le 31 mai dernier.

Pour sa deuxième édition, le rapport présenté par M. Zézé a relevé des chiffres encourageants pour l’économie ivoirienne avec des prévisions tout aussi positives. Ce qui a valu au pays d’obtenir uen note de 6,1 / 10. « De 4 à 6 nous sommes dans une situation de risque modéré. Ce qui ne constitue pas un frein à l’investissement mais appelle à mettre en place un certain nombre de réformes pour pallier aux faiblesses. De 6 à 8, nous sommes dans une situation de risque faible. Donc, il y a très peu d’impact sur les performances des investissements », a expliqué le patron de l’agence panafricaine qui s’est réjoui des performances enregistrées par le pays à chacun des niveaux pris en compte dans l’établissement de ce risque à savoir le climat des affaires, le risque socio-politique, les performances macro-économiques, la gestion des finances publiques et la solidité du système financier.

Toutefois, a-t-il souligné, la montée des tensions à l’approche des élections présidentielles et le faible impact de cette croissance sur le niveau de vie des populations constituent des prjblématiques sur lesquels il importe de se pencher pour permettre la poursuite de cette dynamique. Le rapport risque pays conçu par l’agence panafricaine vise, à en croire M. Zézé, à offrir une orientation aux investisseurs ainsi qu’aux décideurs afin d’adresser les problématiques qui s’y dégagent.

 

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment