12112018Headline:

Adama Koné, favorable à l’accroissement du taux de bancarisation en Côte d’Ivoire

Le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a rappelé jeudi à Yamoussoukro (capitale politique), à ses collaborateurs que le défi de son ministère est de “hisser le taux de bancarisation” en Côte d’Ivoire à au moins 20% d’ici 2020″, au cours d’un séminaire.

“Notre défi est de hisser le taux de bancarisation à au moins 20% d’ici 2020”, a insisté M. Koné, à l’occasion d’un séminaire bilan à mi-parcours de l’année 2018.

Le taux de bancarisation en Côte d’Ivoire était de 19.7% en 2016 et de 7.1% en 2007, selon la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO).

Pour atteindre cet objectif, le ministre de l’Economie et des Finances a soutenu que son ministère va s’appuyer sur l’Agence de promotion de l’inclusion financière, chargée de coordonner les actions relatives à l’inclusion financière en Côte d’Ivoire.

A l’entame de son propos, Adama Koné a félicité son équipe par rapport à “l’inclusion financière” à travers l’ouverture de guichets de la banque du trésor dans les “zones reculées”, ainsi que la conduite de nombreuses actions de sensibilisation sur les produits bancaires “à l’attention de la population à faible capacité financière”.

La Côte d’Ivoire a reçu le 20 juin 2018 le prix d’encouragement dans la catégorie “innovation et amélioration de la qualité des services”, lors de le troisième édition du prix panafricain de service public qui s’est tenu au Maroc.

M. Koné a encouragé le personnel du Trésor public de Côte d’Ivoire “à persévérer” dans cette voie, en vue de “maintenir le cap de la performance”.

Il a par ailleurs, invité son groupe à “œuvrer inlassablement au financement du budget de l’Etat” tout en “renforçant les actions de mobilisation des ressources intérieures”, pour atteindre les “objectifs assignés.

 

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment