09252018Headline:

Aéronautique: Une école aéronautique bientôt créée à Yamoussoukro

Le projet est de plus en plus nourri par les autorités ivoiriennes qui ne cessent de multiplier les initiatives en vue de sa concrétisation.

Après la présentation du rapport sur la faisabilité du projet de satellite ivoirien présenté au ministre de l’Economie numérique, Bruno Koné le 16 avril dernier, c’est le vice-président Daniel Kablan Duncan qui a profité de son séjour français où il visite les installations d’Airbus, pour s’imprégner des implications d’un tel projet. Au département « Defence and Space » du constructeur aéronautique où il a effectué une visite de travail de deux jours, M. Duncan s’est instruit sur l’opportunité pour la Côte d’Ivoire de disposer de son propre satellite. Occasion pour les responsables de l’entreprise d’instruire le vice-président ivoirien et sa délégation composée notamment du ministre des Transports, Amadou Koné, sur la question.

A les en croire, l’acquisition d’un système satellitaire national permettra non seulement d’impulser le développement économique de pays en facilitant l’observation de l’évolution climatique et son adaptation aux projets agricoles notamment, mais également en renforçant le statut de hub régional en matière technologique. Un statut dont l’impact se ressentira, ont-ils fait remarquer, sur les nouvelles opportunités de coopération qu’il conférera au pays.

Autres retombées de la visite du vice-président en France, le renforcement du partenariat entre l’Ecole nationale de l’aviation civile (Enac) française, et l’Institut national polytechnique Houphouet Boigny de Yamoussoukro (Inphb). Conclu en 2017 pour la mise en place d’une matière spécialisée du transport aérien – projet déjà en cours avec une première promotion de 20 étudiants formés à la théorie – l’accord portait par ailleurs sur une étude de faisabilité pour la création d’une école de pilotage et des autres métiers de l’aéronautique sur les infrastructures aéroportuaires de Yamoussoukro.

C’est ce projet qui devrait voir le jour dans les prochains mois, à l’issue de l’audience accordée par le numéro 2 ivoirien au directeur général de l’école, Olivier Chansou. Cette école supérieure des métiers de l’aéronautique à vocation sous-régionale, devrait former les pilotes, techniciens de maintenance et autres acteurs intervenant dans l’industrie aéronautique.

 

 

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment