04052020Headline:

Affaire des primes détournées des Éléphants en 2015: Alain Lobognon fait de troublantes révélations

Invité de la tribune du « Fauteuil blanc », le 26 novembre 2019, Alain Lobognon est revenu sur l’affaire des « primes détournées des Éléphants » en 2015

« Yaya Touré m’a dit: Monsieur le ministre, vous voulez la Coupe d’Afrique ? Il faut que nos primes soient payées. Parce que depuis que nous jouons en équipe nationale, on nous dit que nous sommes des professionnels et que nous n’avons pas besoin des primes. Si nous avons nos primes, nous gagnons la Coupe d’Afrique. .. », révèle Alain Lobognon.

Poursuivant: « J’ai demandé aux joueurs qu’ils me communiquent leur Relevé d’identité bancaire (Rib), parce que leurs primes allaient être payées par virement bancaire », prenant pour témoins Kolo Touré, Copa Barry, et toujours le capitaine Yaya Touré.

« Avec le président de la République, le Premier ministre, les deux ministres du Budget et de l’Economie, le ministre de l’Intérieur et le Secrétaire général du gouvernement, nous avons convenu qu’à la fin de la compétition je dise ce que coûte une Coupe d’Afrique à la Côte d’Ivoire pour qu’on puisse budgétiser. C’est ce que j’ai fait. Le 8 février, on gagne.

Le 9, on rentre. Le 10, les enfants sont récompensés. Le même 10, je demande qu’on leur paye leurs primes de la finale, et le 12 on me fait un rapport écrit en disant qu’il reste 80 millions de F Cfa sur le compte. J’ai fait mon rapport au gouvernement et j’ai déposé ». Toujours Alain Lobognon qui souligne que le service financier du ministère en charge de payer ces primes ne dépend pas de lui, mais du ministère de l’Economie.

« Mais, c’est deux mois après, le 05 avril 2015 qu’on apprend, par dose, des rumeurs que les primes n’auraient pas été payées. Mais, comme je ne suis pas un idiot, je demande aux services du Premier ministre de sortir le relevé du compte entre la période où le compte a été approvisionné et la clôture du compte.

Jusqu’à ce jour, 26 novembre 2019, ils n’ont pas pu le faire. On voulait livrer un Ivoirien au chien, mais je ne pense pas qu’ils aient réussi, parce que mon honneur et ma dignité ne sont pas à vendre ».

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles