11192018Headline:

Affaire des véhicules importés: Les propriétaires de 200 véhicules recherchés par la douane

La douane ivoirienne a rendu publique une liste de 200 véhicules importés en Côte d’Ivoire et n’ayant pas suivi tout le circuit de la filière de dédouanement et a invité les propriétaires de ces véhicules à se présenter à la direction des enquêtes douanières“

Les propriétaires de ces véhicules sont sommés de « se présenter à la direction des enquêtes douanières, en face de la Grande Mosquée du Plateau, munis d’une copie de la déclaration en douane et de la carte grise desdits véhicules, pour affaire les concernant ».

Ce communiqué qui « tient lieu de convocation individuelle » se présente comme une fenêtre pour les personnes concernées aux fins de se mettre à jour et de ne pas tomber dans les mailles de patrouilles déjà déployées à Abidjan pour traquer les véhicules non dédouanés.

Les véhicules recherchés sont compris dans les parcs d’immatriculation HY ; HT ; HY ; HZ ; JA ; JB ; GB et GB. En Côte d’Ivoire, les véhicules sont immatriculés selon des données alphanumériques qui constituent des identifiants, portés sur la carte grise des engins.

La phase répressive a débuté le 1er juillet 2018. Et ce, après un délai accordé pour le règlement ayant expiré le 30 juin 2018. La douane avait annoncé qu’elle rendrait publique l’identité des détenteurs et les numéros d’immatriculation.

Pour engager le recouvrement intégral des taxes et droits de douanes, et prévenir les importations frauduleuses des véhicules d’occasion, l’administration douanière a déployé un dispositif spécial aux frontières et sur toute l’étendue du territoire national.

Dix-huit personnes ont été arrêtées dans l’affaire de fraudes sur les immatriculations des véhicules importés en Côte d’Ivoire, avait annoncé début mai le Procureur de la République, Richard Adou, lors d’une conférence de presse à son Cabinet.

 

lebabi.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment