06252022Headline:

Africa CEO Forum à Abidjan : la Ministre Kaba Nialé plaide pour le financement des Micros, Petites et Moyennes Entreprises.

La Ministre du Plan et du Développement Nialé KABA, s’est faite la porte-voix des Micros, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) à l’occasion d’un Petit-déjeuner de la Banque Arabe pour le Développement Économique en Afrique (BADEA) sur la Coalition globale pour l’inclusion financière des Micro, Petites et Moyennes Entreprises Africaines.

Elle a exhorté les partenaires au développement et tous les acteurs publics et privés à soutenir « sans réserve » la Coalition globale pour l’inclusion financière des MPME africaines. La ministre a fait ce plaidoyer ce mardi 14 juin 2022, au Sofitel en marge de la 8ème édition de l’Africa CEO Forum qui se tient à Abidjan.

« Dans l’objectif d’améliorer l’inclusivité et la durabilité de la croissance de nos économies, les MPME devront bénéficier d’un accompagnement plus important et mieux structuré. Cela nécessite une amélioration de la gouvernance des secteurs à forte concentration de MPME, l’accroissement des engagements des institutions financières en particulier les banques, et l’amélioration des conditions d’accès aux fonds d’investissements », a-t-elle plaidé.

Elle a par ailleurs exposé les quelques difficultés auxquelles sont confrontées les MPME. « Limitées par les contraintes de taille et de gestion, elles font face à d’énormes défis, notamment l’accès au financement et au marché, et le renforcement des capacités managériales. Leur potentiel et leur dynamisme pourraient être mieux exploités si elles sont efficacement accompagnées par les institutions financières » soutient-elle.        

La ministre en charge du Plan et du Développement a témoigné sa gratitude à la BADEA pour l’excellente qualité des relations que la Banque entretient avec l’Etat de Côte d’Ivoire. Selon la ministre ministre Kaba Nialé, celà s’explique par « l’intensification de ses interventions ces dernières années pour soutenir les efforts déployés par le Gouvernement pour redynamiser l’économie et améliorer les conditions de vie des populations » dit-elle.

Elle a rappelé la volonté du président de la République, Alassane Ouattara de densifier le tissu des MPME formelles, compétitives et résilientes, en décidant de les placer au cœur de la politique de développement. « Ainsi, le Pilier 3 du Plan National de Développement (PND) 2021-2025 intitulé ”Développement du secteur privé et de l’investissement” envisage le développement de l’entreprenariat et des capacités opérationnelles des Petites et moyennes entreprises (PME) à travers des programmes facilitant l’accès au financement et promouvant l’innovation », a confié Kaba Nialé.

Elle a également soutenu que le Gouvernement ivoirien a pris plusieurs mesures permettant de faciliter l’accès des PME aux financements et aux marchés publics.

Fort de son riche expérience dans le financement des MPME qui est l’un des quatre piliers de la stratégie 2030, la BADEA continu de soutenir de nombreuses initiatives de promotion en rapport avec différents aspects de leur développement, dont la provision des financements par des institutions interposées, le développement des capacités et les plateformes de réflexion sur des thématiques précises.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles