09162019Headline:

Afrique: les investissements dans les infrastructures de transports devraient croître de près de 46,4% d’ici à 2020

En Afrique, les investissements dans les infrastructures de transports devraient croître de près de 46,4% d’ici à 2020. C’est ce qui ressort d’une étude du cabinet d’analyse Global Data, publiée cette semaine.

D’après un rapport du cabinet d’analyses Global Data, les investissements dans les infrastructures de transports devraient passer de 23500 milliards de FCFA en 2019, a environ 35000 milliards de FCFA en 2020.  Ils devraient être plus accrus dans le secteur ferroviaire qui concentre avec 55 345 km, la moitié des 110 000 km de projets prévus. Les infrastructures routières viennent en deuxième position avec 54 110 km avec 599 km pour les ponts. –>

Le Nigeria, le Kenya et l’Égypte seront les plus gros investisseurs avec respectivement 5300 milliards FCFA, 4250 milliards FCFA et 3750 milliards FCFA en 2020, selon Global Data.

Grâce à ces investissements, les pays africains pourront accélérer leur processus d’intégration économique et commerciale, qui a été lancé en mai dernier, à travers l’entrée en vigueur de l’accord sur la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

Selon Yasmine Ghozzi, économiste chez Global Data, cité par Agence Ecofin, « il existe dans la région une volonté manifeste d’améliorer et d’accroître les échanges commerciaux, et l’on se rend compte que pour ce faire, il faut une intégration industrielle et le développement des infrastructures ».

Cette volonté se traduit d’ailleurs par la mise en place du programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA). Ce projet qui prend en compte 51 projets et programmes d’infrastructures transfrontalières comprennent plus de 400 sous-projets exploitables dans quatre principaux secteurs: énergie, transport, eaux transfrontalières et les TIC. Ces projets qui ont pour la plupart tous débuté, ont nécessité d’importants investissements des États, de l’Union Africaine, du NEPAD de la BAD et d’autres partenaires au développement.

Afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment