09202019Headline:

Afrique/Monnaie unique: victoire posthume pour Mouammar Kadafi?

Quinze pays d’Afrique de l’Ouest ont décidé de rompre avec la multiplicité de monnaie dans la sous-région et de créer une monnaie commune. Dénommée ECO, cette monnaie, si elle est instaurée, sera un premier pas vers la réalisation d’un des plus grands rêves de l’ex dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

C’est presque confirmé que les pays membres de la CEDEAO n’auront désormais qu’une seule et même monnaie. Environ 60 ans après les indépendances africaines, 15 pays ont décidé de faire un pas de plus vers une unité du continent. Kadhafi voulait et œuvrait pour la mise en place des Etats Unis d’Afrique et par ricochet une monnaie propre à toute l’Afrique et qui soit gérée par les africains eux-mêmes. Pour 8 des 15 pays de la CEDEAO qui ont opté pour l’ECO, ce sera l’occasion de tourner le dos à la France à qui ils sont obligés de céder la moitié de leurs ressources pour soit disant « être gérée ». Pour le site oumma.com, l’ECO « apparaît comme une victoire posthume pour le colonel Mouammar Kadhafi, guide de la révolution libyenne, qui préconisait une monnaie unique à l’Afrique, comme terme ultime du processus de décolonisation ».

Selon plusieurs rumeurs, Kadhafi avait presque réalisé son rêve et, vu que cela n’arrangeait pas certaines puissances dont la France, elles ont décidé de se débarrasser du guide libyen. Il va sans dire que si l’ECO naît et prospère, dans le sens de l’autonomisation financière de cette région de l’Afrique, sans ingérence extérieure, toute l’Afrique pourrait l’adopter ou adopter une monnaie commune afin d’être plus compétitive sur le plan mondial. Toutefois, plusieurs inquiétudes persistent relatives aux pays francophones de la CEDEAO. Des observateurs craignent que la nouvelle monnaie ne soit en réalité que l’autre nouveau nom du CFA et que rien ne change. Le Nigéria, faisant partie des membres de la CEDEAO, a mis en garde les pays de la zone CFA qu’il est indispensable d’avoir un «plan de divorce » avec la France.

Notons que Le nom de la future monnaie, l’ECO, a été préféré à afri et kola. La Cédéao a opté pour un «régime de change flexible» par rapport aux monnaies internationales, ce qui signifie que le taux de change évoluerait au gré des marchés, comme l’euro ou le dollar.

Lire sur beninwebtv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment