05292020Headline:

Allègement de la dette par le FMI : “La Côte d’Ivoire ne fait pas partie des pays les plus vulnérables d’Afrique”

Pour leur permettre d’utiliser leurs ressources en vue de faire face efficacement au covod-19, le Fonds monétaire international (Fmi) a décidé de procéder à une remise de dette à 25 pays dans le monde. L’annonce a été faite par la Directrice générale de l’institution financière internationale, Kristalina Georgieva, dans une déclaration solennelle. « J’ai le plaisir d’annoncer que notre Conseil d’administration a approuvé un allégement immédiat du service de la dette pour 25 pays membres du FMI au titre du fonds fiduciaire réaménagé d’assistance et de riposte aux catastrophes (ARC), dans le cadre des mesures que le FMI prend pour aider ses pays membres à faire face aux conséquences de la pandémie de COVID-19 ».

Cette décision importante ne touche pas la Côte d’Ivoire. L’Etat ivoirien n’est pas éligible, en effet, à la remise de dette annoncée. La raison est toute simple. La décision prise par le Fmi concerne uniquement les pays dits « les plus pauvres et les plus vulnérables » au monde. C’est uniquement à ces Etats, les 25 les plus pauvres au monde, que le Fmi a décidé d’apporter cette assistance particulière. Laquelle va se traduire par des dons pour couvrir leurs obligations envers l’institution financière, et ce pour une phase initiale de six mois qui va leur permettre de consacrer une plus grande partie de leurs faibles ressources financières aux soins médicaux et efforts de secours d’urgence vitale.

La Côte d’Ivoire, première économie de la zone Uemoa, ne fait pas partie des pays les plus pauvres au monde. Du moins les 25 au bas du classement. La nation ivoirienne, à l’instar du Sénégal, du Ghana, ou du Nigeria, en Afrique de l’Ouest, est classée parmi les géants pouvant disposer de moyens par eux-mêmes, pour riposter au coronavirus.

Faut-il le souligner, c’est une remise de dette estimée à environ 500 millions de dollars (plus de 250 milliards de f Cfa) dont devront bénéficier les Etats listés. En Afrique den l’Ouest, plusieurs pays pourraient profiter de ce coup de souffle. Ce sont le Niger, le Mali, la Gambie, le Burkina Faso, le Togo, le Bénin, la Guinée, le Liberia, la Sierra Léone, la Guinée-Bissau.

A ces pays s’ajoute la République centrafricaine, la République démocratique du Congo, le Tchad et le Rwanda en Afrique du Centre, puis le, Mozambique, la Malawi, en Afrique australe, puis les île Comores, Sao Tomé-et-Principe, et Madagascar.

Au total, ce sont 19 pays pauvres d’Afrique sur les 25 Etats les plus vulnérables au monde, quoi bénéficieront de cet appui important du Fmi.

Abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Related Articles