10192018Headline:

Après la grève de la semaine dernière, les chauffeurs de camions citernes, font de grave révélations.

L’interruption de travail qu’ils avaient observée la semaine dernière avait paralysé Abidjan.

Une semaine après la reprise des activités à l’issue de négociations menées par le ministre des Transports, Amadou Koné, les chauffeurs de camions citernes se réuniront le dimanche 14 octobre 2018. Cette fois à l’occasion d’une Assemblée générale extraordinaire. C’est ce qu’a confié à Linfodrome Doumbia Ousmane, président du Syndicat national des chauffeurs de citernes de Côte d’Ivoire (Snccci), joint au téléphone. Concernant les rumeurs de grève rapportées depuis le début de la semaine, M. Doumbia a assuré de ce qu’il n’en était rien. « Ce ne sont que des rumeurs et nous le condamnons fortement », a-t-il démenti.

A en croire le responsable syndical, après la réunion du 3 octobre avec le ministre des Transports, Amadou Koné, une rencontre avec les différentes parties a permis de faire le point de la reprise effective des activités. Une attitude que les transporteurs entendent garder conformément aux accords convenus le 3 octobre dernier. « Après la réunion, chacune des parties s’est réuni le jeudi 4 octobre pour faire le point. Jusqu’à 3 heures du matin, nous sommes restés au dépôt pour s’assurer que les camions ont chargés. Et jusqu’à 15h, le jeudi, nous étions à plus de 8 millions de litres sorties des dépôts. On s’inscrit dans la logique de ce qui avait été décidé lors de la réunion puisque les uns et les autres avaient accepté de retirer les instruments qui nous avaient poussés à entrer en grève », a expliqué M. Doumbia.

Qui a fait savoir que chacun des acteurs intéressés par la question rédigent actuellement des mémos, à la demande du ministère des Transports, pour adresser le problème. « A la demande du ministre, nous avons aussi accepté de transmettre chacun un mémo. Nous sommes actuellement donc en train de rédiger des mémos que nous devons transmettre au ministère au plus tard le 15 octobre et rendez-vous est pris avec le ministère pour le 18 octobre pour les négociations. », a appris notre interlocuteur.

Alassane SANOU

secrom

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment