08142018Headline:

Attractivité économique, Voici les secteurs les plus prometteurs!

Si l’attractivité de l’économie ivoirienne a connu ces dernières années une accalmie après la percée enregistrée ces dernières années, les perspectives s’annoncent plus prometteuses.

Selon une étude menée par Havas horizons auprès des investisseurs internationaux, sur le financement de la croissance africaine, les perspectives d’investissement sont des plus prometteuses pour la Côte d’Ivoire qui rentre dans le top 5 des pays les plus attractifs à l’horizon 2022. Le Ghana et le Sénégal ayant quitté le précédent classement qui était composé de l’Ethiopie, du Nigeria, du Maroc, du Ghana et du Sénégal. « Le Top 5 – Kenya, Côte d’Ivoire, Ethiopie, Nigéria et Sénégal – montre le dynamisme de l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique de l’Est qui trustent les premières places du classement, se partageant ainsi entre régions francophones et anglophones. Le Kenya et la Côte d’Ivoire signent leur grand retour dans ce classement dont ils prennent même la tête », indique le rapport. Les 5 pays constituant le top 5 ont mené, à en croire les experts du cabinet une diversification rapide de leurs économies, devenues moins vulnérables de ce fait, à la volatilité des cours des matières premières.

Le gros attrait de l’agriculture local. Au-delà de l’attractivité de ces pays, l’étude menée par l’offre de conseil dédiée aux nouveaux pays émergents de l’agence Havas Paris et de l’Institut Choiseul se penche aussi sur les secteurs les plus porteurs à savoir l’énergie, l’agriculture et les services financiers, les secteurs du Transport et Logistique, la Santé ferme la marche des intentions d’investissement. Les investisseurs interrogés font savoir que le secteur de l’énergie est le plus porteur pour l’Afrique quand l’agriculture arrive en deuxième position du classement. Les investisseurs affichant leur volonté d’y investir pour les uns et d’y renforcer leurs investissements pour les autres. « Cependant, le déficit d’infrastructures (69%), l’accès au marché (48%) et l’industrialisation (42%) sont jugés comme des freins au développement de la filière », soulignent-ils.

Des défis à la portée de 6 pays dont la Côte d’Ivoire. « Selon nos investisseurs, 6 pays se distinguent, jugés les plus à mêmes de relever ces enjeux. L’Afrique de l’Est, leader incontestable et la Côte d’Ivoire tirent l’agriculture africaine. Les pays d’Afrique australe sont totalement absents de ce classement, l’Afrique centrale peine à y trouver sa place, permettant à l’Afrique de l’Est de tirer son épingle du jeu. L’Éthiopie et la Côte d’Ivoire arrivent en 1ère position (43%). Le Kenya arrive en 2e position (38%). Le Maroc se hisse à la 3e place du classement, cité par 23% des investisseurs. Le Nigéria et le Cameroun en 4e position avec 20% des suffrages », livre notre source.

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment