12142017Headline:

Automobile: Voici les nouvelles usines africaines de Toyota

usines Toyota-afrique

Le constructeur automobile japonais étudie plusieurs projets de construction d’usines pour compléter celles d’Afrique du Sud et d’Égypte. Trois pays sont envisagés pour un investissement.

Le constructeur automobile japonais, dont les activités sur le continent sont pilotées par le Sud-Africain Johan van Zyl, étudie plusieurs projets de construction d’usines pour compléter celles d’Afrique du Sud et d’Égypte.

Priorités

Trois pays sont envisagés pour un investissement. D’abord le Nigeria, où une annonce d’implantation industrielle est “imminente” selon van Zyl, en raison des volumes importants que la marque écoule dans le pays (20 000 véhicules vendus en 2013). Ensuite, ce sont prioritairement l’Algérie – le deuxième marché automobile du continent – puis le Maroc qui intéressent Toyota. Pour les départager, le groupe japonais observe l’expérience industrielle de Renault dans ces deux pays.

Ventes

Avec 270 000 véhicules vendus en Afrique en 2013, Toyota est la marque numéro 1. Le constructeur japonais a écoulé 70 000 véhicules au nord du continent, et 200 000 au sud du Sahara. L’Afrique du Sud est  son premier marché avec près de 100 000 voitures écoulées.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment