09262020Headline:

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président

mokhta diop

Écarté de son poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale début octobre, l’économiste sénégalais, à qui l’on prêtait l’intention de briguer la présidence de la Banque africaine de développement, reprend ses fonctions dès le lundi 27 octobre. Retour sur un intermède agité dans une carrière jusque-là sans anicroches.

“Je tiens à vous informer que Makhtar Diop sera de retour à son poste de vice-président régional pour l’Afrique, à compter du 27 Octobre 2014. Je me réjouis de poursuivre notre travail ensemble”. C’est en substance le contenu de la note interne que Sri Mulyani Indrawati, la directrice générale et directrice des opérations de la Banque mondiale, a envoyée le 22 octobre aux équipes de l’institution internationale afin de leur annoncer le retour à son poste de l’ancien ministre de l’Économie et des Finances du Sénégal.

Plaintes et conflit d’intérêts

Début octobre, Makhtar Diop avait été écarté de cette fonction et affecté temporairement au poste de vice-président et conseiller spécial auprès de Sri Mulyani Indrawati. Selon la version officiellement, cette décision de la Banque mondial faisait suite au désir de Makhtar Diop de prendre du recul pour “évaluer ses opportunités professionnelles”.

En réalité, cette mise en retrait provisoire n’était rien d’autre que la conséquence de plaintes qu’auraient reçues Jim Yong Kim, le président de la Banque mondiale, indiquant que le Sénégalais userait de son statut pour mener une campagne pour sa future candidature à la présidence de la Banque africaine de développement. La décision de la Banque visait ainsi à écarter tout conflit d’intérêts.

Makhtar Diop Donald Kaberuka CEO ForumMakhtar Diop et Donald Kaberuka, en novembre 2012, lors du Africa CEO Forum. © Bruno lévy/Africa CEO ForumVolte-face

L’ancien ministre sénégalais des Finances était en effet pressenti, même s’il ne l’avait pas exprimé publiquement, comme l’un des plus sérieux candidats à la succession de Donald Kaberuka à la tête de la BAD en 2015.

Mais alors que tout le monde économique s’attendait à le voir se lancer officiellement dans la course à ce poste, coup de théâtre, le 12 octobre, Makhtar Diop a annoncé via son compte Twitter qu’il ne serait pas candidat à ce poste.

Une annonce qui n’a pas manqué de relancer les spéculations cette fois sur les raisons de sa volte-face. Une tempête de supputations et d’intrigues à laquelle l’économiste sénégalais ne souhaite pas prendre partie.

Premier africain francophone à occuper le poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale depuis mai 2012, Makhtar Diop qui a rejoint institution en octobre 2001, compte clore cet intermède agité en reprenant son poste à partir de lundi prochain.
Retrouvez cet article sur jeuneafrique.com

Comments

comments

What Next?

Related Articles