12172018Headline:

Cacao: Cela ne va surement pas passer crème auprès de tous les acteurs de la filière; Voici ce que le gouvernement prévoit…

Cela ne va surement pas passer crème auprès de tous les acteurs de la filière. Une proposition de réforme envisagée par le gouvernement prévoit en effet de sortir le secteur privé des instances du Conseil café cacao (Ccc).

Les difficultés des acteurs du secteur privé à faciliter le rapprochement désiré par les autorités ivoiriennes et ghanéennes seraient à l’origine de cette décision du gouvernement à en croire l’agence Bloomberg. «Sur la base de la proposition de réforme que le gouvernement entend mettre en œuvre l’année prochaine, les concasseurs de cacao, les exportateurs et les financeurs n’auront plus de délégués au conseil du Conseil du café-cacao.

Le gouvernement estime que les intérêts du secteur privé sont en conflit et entraveront les réformes prévues pour harmoniser les ventes avec le Ghana. », livre notre source. S’ils n’en seront plus membres, les acteurs du secteur privé pourront toutefois avoir des échanges permanents avec l’organe de régulation du Cacao par le biais d’un organisme consultatif qui devrait parallèlement se constituer.

Face aux difficultés que connait la filière depuis quelques années notamment la chute des cours sur le marché mondial et la maladie du Swollen Shoot, la Côte d’Ivoire et le Ghana ont en effet entrepris de conjuguer leurs efforts. Les deux principaux producteurs de cacao ont en effet convenu à travers des actions stratégiques conduites conjointement de répondre efficacement aux problématiques qui se posent dans la filière et en tirer le plus grand profit pour leurs économies respectives.

Alassane SANOU

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment