12112018Headline:

Commerce transfrontalier: Le président de la Fédération nationale des commerçants de Côte d’Ivoire, Farikou Soumahoro était face à la presse, tout sur ce qu’il a dit.

Le président de la Fédération nationale des commerçants de Côte d’Ivoire, Farikou Soumahoro était face à la presse le lundi 3 décembre 2018.
Comme à son habitude, le maire nouvellement élu de la commune d’Adjamé n’y est pas allé par quatre chemins pour dire des vérités sur les questions touchant à l’activité commerciale en Côte d’Ivoire. Au sujet du « mépris » des opérateurs économiques pour le port autonome d’Abidjan, M. Soumahoro a fait savoir que cela est dû aux coûts élevés et à plusieurs autres éléments qui n’en favorisent pas l’attrait selon lui (faux-frais, lenteur du processus de dédouanement, tracasseries,…).
« Le port d’Abidjan est le porte le plus cher de la sous-région (…) Voilà pourquoi les gens préfèrent passer par les ports de Lomé et Téma », a déclaré le responsable de la Fenacci tout en alertant sur les risques d’une telle situation sur les performances de l’infrastructure qui serait de ce fait en train de se vider au profit d’autres ports de la région eux, plus attractifs.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment