11232017Headline:

Cop 23/Le ministre des Eaux et forêts Alain Donwahi: “Le cacao ivoirien risque d’être interdit sur le marché international”

Le ministre des Eaux et forêts, Alain Richard Donwahi a sonné l’alarme sur le risque qu’encourait la Côte d’Ivoire si le cacao continue d’être cultivé dans les forêts classées, lors d’une rencontre à Abidjan.

“Le cacao ivoirien risque d’être interdit sur le marché international à cause de sa provenance des forêts classées. Ce serait un coup dur pour la Côte d’Ivoire au niveau du Pib”, a-t-il déclaré lors de la rencontre avant-départ de la délégation ivoirienne à la Cop 23.

Selon M. Donwahi “la Côte d’Ivoire fera bientôt une déclaration pour la réhabilitation des forêts. La forêt classée de Goin Débé est dégradée à 90%. Les forêts classées doivent être reconquises en un temps record, de 25 ans”.

« On n’a pas besoin de détruire la forêt pour planter le cacao, la nouvelle vision de protection de la forêt sera partagée à Bonn», a-t-il poursuivi.

La  ministre de la Salubrité, de l’environnement et du développement durable,Anne Ouloto, qui conduira la délégation de la Côte d’Ivoire la Cop23, prévue du 6 au 17 novembre prochain à Bonn en Allemagne a appelé à un comportement exemplaire des siens en terre étrangère.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, d’ici 2030, 250 mille décès supplémentaires seront liés aux changements climatiques et des températures caniculaires, sources de morts, de maladies cardiovasculaires.

autre source

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment