05212019Headline:

Côte d’ Ivoire: la carte professionnelle des commerçants, bientôt une réalité après plus de trois décennies d’attente

La salle de mariage de la mairie d’Adjamé a servi de cadre à la cérémonie de lancement de la phase pilote du projet.

Attendue depuis plus de trois décennies et après deux tentatives infructueuses, la carte professionnelle des commerçants de Côte d’Ivoire sera bientôt une réalité. Les premières cartes devraient être délivrées en avril. C’est l’une des informations majeures qui ressortent de la cérémonie de lancement de la phase pilote du projet qui s’est tenue le 12 mars, à la salle de mariage de la mairie d’Adjamé.

À l’occasion, Soumahoro Farikou, maire de la commune éponyme et Pca de la Fédération nationale des commerçants de Côte d’Ivoire (Fenacci), a remercié le Président de la République « pour sa vision clairement affichée et soutenue de faire du secteur du commerce, l’un des moteurs de la croissance de l’économie ivoirienne en le sortant de l’informel ».

Et pour accompagner « l’engament personnel et l’attention particulière que le Premier ministre a accordée à la réalisation de ce projet », Soumahoro Farikou a solennellement mis en mission les responsables de sections, mais également les délégués des différents marchés, pour sensibiliser les usagers en prélude à la phase d’enrôlement qui s’ouvre le 15 mars. Outre les équipes qui seront envoyées vers les commerçants sur les marchés, un espace dédié sera mis à disposition dans les locaux de la mairie d’Adjamé, selon le premier magistrat de la commune.

Pour sa part, Aline Ogba, directrice de l’insertion et de la promotion des activités commerciales au ministère en charge du Commerce, a révélé que les assureurs, les banques, la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps) notamment ont été invités à réfléchir à des packages de prestations adéquates à proposer aux commerçants. Puisque ces derniers seront pris en compte dans le cadre de plusieurs politiques que l’État mettra en œuvre pour évaluer, coordonner et booster l’impact des activités commerciales dans le processus de développement de la Côte d’Ivoire.

Notamment la création d’une micro finance à travers le Fonds de garantie annoncé, la Chambre des commerçants, a fait savoir Aline Ogba. Quant à Body Hamidou, Dg de Unetec, concessionnaire sélectionné à l’issue d’un appel d’offres international lancé par le gouvernement, la carte qui comportera des informations, notamment biométriques, aura plusieurs avantages.

Au dire de Body Hamidou, l’obtention du visa de commerçant ne pourra se faire sans la carte, pour éviter la concurrence déloyale faite aux vrais professionnels. En plus, elle facilitera l’accès au crédit et à l’assurance, mais aussi la circulation des marchandises et …

Lire la suite sur lababi

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment