11132019Headline:

Côte d’Ivoire/ 8ème édition de la CGECI Academy : le pertinent message de Paul Kagamé aux Chefs d’Etats africains

A la 8ème édition de la CGECI Academy qui se tient à Abidjan où il a participé à un panel de haut niveau, le président du Rwanda, Paul Kagamé s’est prononcé sur l’amélioration du climat des affaires en Afrique. Le succès d’une telle entreprise, dit-il, nécessite un changement de comportement et des actes concrets.

Il est l’invité d’honneur de la 8ème édition de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire, CGECI Academy 2019. Le président Paul Kagamé du Rwanda a partagé les expériences de son pays en termes de fiscalité et sur l’amélioration de l’environnement des affaires. Il a appelé les Etats africains, notamment la Côte d’Ivoire à poursuivre leurs efforts en faveur du secteur privé en créant toutes les conditions nécessaires pour le développement des affaires sur le continent. Paul Kagamé a surtout insisté sur la solidarité des investisseurs africains pour une transformation plus accrue des économies locales. «Nous devons parvenir à un stade où nos pays assurent le financement de leur transformation », propose-t-il.

L’invité d’honneur de la CGECI Academy 2019 a, dans ce même ordre d’idée, abordé la question de la zone de libre-échange continentale (Zlecaf) dont il est lui-même le précurseur. Paul Kagamé a fait savoir que cette initiative sera une vraie opportunité pour le secteur privé africain pour amorcer son développement et être plus compétitif sur le plan mondial. Il a souhaité qu’au terme de ce forum, des recommandations pertinentes soient arrêtées afin d’améliorer le milieu des affaires et la création d’emplois pour les jeunes.

Daniel Kablan Duncan, Vice-Président de la République de Côte d’ Ivoire, a pour sa part, expliqué les efforts du gouvernement ivoirien en faveur du secteur privé pour améliorer l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire. Il a indiqué que des concertations gouvernement-secteur privé débutées depuis 2014 et qui se poursuivent encore ont permis d’élaborer un document en 2015, contenant la vision du gouvernement ivoirien sur la fiscalité. « L’un des axes de cette vision est aussi la réforme de l’administration fiscale », a-t-il souligné.

Selon le Vice-président de la République, une base fiscale large permet de mobiliser un financement endogène plus important, à travers une économie réelle.

Le forum CGECI Academy, organisé par la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire se tient autour du thème « l’environnement des affaires : quel modèle privilégié pour le développement des affaires en Afrique ». Il prend fin ce mardi 15 octobre.

aVEC 7INFO

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment