03302017Headline:

Côte d’Ivoire-Agro-business : Voici ce qui sera rembourser aux souscripteurs

Côte d’Ivoire-Agro-business : A peine la moitié du capital investi sera remboursée aux souscripteurs

On le sait depuis le mercredi 22 février 2017, les remboursements des personnes ayant souscrit aux produits des sociétés dites d’agrobusiness seront remboursées à compter du 28 février. C’est le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné, qui l’a annoncé. Mais la grande inconnue dans cette affaire, reste le montant que chaque souscripteur devra recevoir.

Tiers du capital investi

Si le gouvernement reste muet sur la question, il tient tout de même à chaque occasion à préciser que les remboursements se feront sur la base des fonds disponibles. Or ces fonds, selon le groupe de travail ayant enquêté sur ces entreprises, sont estimés à 22,7 milliards de FCFA contre 66 milliards encaissés aux 36.699 souscripteurs identifiés. Ce qui représente seulement 1/3 de l’ensemble des capitaux investis.

Alors que va-t-il se passer concrètement ? « Il ne faut pas préjuger de ce qui adviendra », prévient d’ors et déjà le ministre de l’Economie et des Finances, Koné Adama, qui s’est exprimé, ce jeudi 23 février 2017 dans le quotidien gouvernemental Fraternité Matin. « Après, la mise en place du Comité de veille, deux milliards supplémentaires ont été trouvés. Les recherches se poursuivent », dit-t-il, clarifiant à nouveau que le remboursement se fera « à la concurrence des ressources trouvées dans les comptes ».

Au prorata

Ainsi, le comité de veille se retrouvera avec une somme de 24 milliards à repartir au prorata les montants investis par chaque souscription. Ce qui nous ramène à moins de la moitié des capitaux investis. Même si le ministre Koné Adama prévient que les actifs des promoteurs d’Agro-business seront saisis et cédés afin que les sommes encaissées lors de leurs sessions soient utilisées dans le cadre du remboursement.

Les entreprises d’Agro-business dont les pratiques sont assimilées à « la cavalerie financière » par le gouvernement, proposaient des retours sur investissement allant de 300 à 1000 % au bout de trois à 6 mois à leurs souscripteurs qui ont été attirés à investir leurs économies dans des projets de champs agricoles « clé en main ». Mais après enquête il a été relevé par le groupe de travail une vaste escroquerie qui fonctionnait sous forme de vente pyramidale où les souscripteurs sont payés avec l’argent des suivants.

Armand Tanoh

ladiplomatique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

One Response to "Côte d’Ivoire-Agro-business : Voici ce qui sera rembourser aux souscripteurs"

  1. djagger says:

    Si Ouattara veut tomber kil essaie de nous rendre encore plus pauvre

Leave a Reply

Submit Comment