01192017Headline:

Côte d’Ivoire: Anarchie dans le secteur du transport, des transporteurs accusent leur ministre/Les raisons

taxi
En principe, les mini cars sont interdits dans letransport  dans la zone sud d’Abidjan, capitale économique.

Malgré cette mesure d’interdiction qui date de plusieurs années n’est pas respectée, le phénomène a pris de l’ampleur ces dernières années avec une apparition de plus en plus nombreuse des mini cars dans les communes de Marcory, Treichville, Koumassi etc.

L’un des principaux détenteurs de ces véhicules qui font une concurrence déloyale aux bus de la Sotra et aux woro-woro serait leministre des transports.
Selon des informations en notre possession, Gaoussou Touré aurait mis en circulation des milliers de mini cars qui desservent, les communes suscitées.
Cette situation crée du désordre dans letransport puisque ces engins ne sont pas habiletés à circuler sur ces différents tronçons.
Leministre des Transports aurait confié la gestion de ses milliers de mini cars interdits dans la partie sud d’Abidjan à son jeune frère.
D’autres membres du gouvernement détiendraient également des véhicules non autorisés qui font letransport  dans le Plateau, notamment les woro-woro banalisés.
Notons par ailleurs que selon un décret, les mini cars sont autorisés à faire letransport  à Abobo, Anyama et Yopougon.
Malheureusement cette disposition n’est plus respectée, même si par moment, les autorités font semblant de combattre cette anarchie dans le milieu du transport.

Wassimagnon, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment