10232017Headline:

Côte d’Ivoire: Après le paiement des primes aux mutins, l’argent circule très bien à Bouaké

Arme à la main, revendications obtenues, l’argent circule à Bouaké. Ce ne sont pas les marchands de moto qui diront le contraire.
Les militaires à la base des mutineries dans plusieurs villes du pays, ont obtenu gain de cause. Un accord avec le gouvernement leur permettant de bénéficier de 12 000 000 F CFA qui leur sera versé par tranche.

 

Déjà depuis le lundi, ils ont commencé à percevoir 5 millions chacun. A Bouaké, il faut dire que ce paiement de prime est une ‘’grâce’’ pour les vendeurs de motos. En effet, depuis lundi, ces derniers vendent assez de motos, car les militaires se les arrachent comme de petits pains.aké : Les mutins payés, les motos s’arrachent comme de petits pains

 

« …C’est le moins qu’on puisse dire, les affaires marchent à merveille. Les militaires achètent des motos tous les jours avec moi depuis qu’ils ont commencé à avoir leur argent. Ils ne discutent même pas le prix. En tout cas ça va », a confié Moussa S. aux confrères de Soir info. D’ailleurs, plusieurs autres vendeurs de moto ont confirmé qu’ils se lèchent les doigts, depuis le paiement des mutins.

Comme on peut le constater l’argent circulent à Bouaké.

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment