08202018Headline:

Côte d’Ivoire: Après un mois de grève, les travailleurs de la mine d’or de Tongon sont enfin prêts à reprendre le service

Les travailleurs de la mine d’or de Tongon en grève depuis le vendredi 13 juillet 2018 sont revenus à de meilleurs sentiments. Ils sont même prêts à reprendre le service.

Les travailleurs de la mine d’or de Tongon qui avaient paralysé les activités depuis le 13 juillet 2018, ont lâché du leste. Ils ont libéré le site le vendredi 3 août 2018 après d’intenses médiations par le comité de facilitateurs dirigé par le député de la circonscription de M’Bingue.

Selon nos sources, des responsables techniques de Randgold, la société qui exploite la mine, se rendent, ce mercredi 8 août 2018, sur le site pour faire l’état des lieux et évaluer les préjudices suite à cette grève.

S’agissant en effet du motif de ce “lock out”, c’est que les agents réclament 7 mois de salaires, représentant des primes de motivation. Mais au cours d’un point de presse animé le vendredi 3 août 2018 au siège de Randgold à Cocody, le directeur général, Bodiel N’Diaye et le responsable des ressources humaines Kolantrin Koidio ont clairement indiqué qu’à ce jour, l’entreprise Randgold qui offre un traitement salarial, médical et social décent aux travailleurs, ne doit pas 7 mois de salaires, soit plus de 2 milliards francs cfa à ses agents.

Une chose est certaine, c’est que ces perturbations vont impacter dangereusement la production annuelle de la mine de Tongon évaluée en 2017 à environ 8 tonnes.

Esther Lignon
Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

lebabi.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment