07252017Headline:

Côte d’Ivoire : Decouvrez !les trois quadras conseillers qui comptent pour le président Ouattara

quatra de ouattara

Parmi la trentaine de conseillers qui entourent Alassane Ouattara dans son travail quotidien au palais présidentiel, Jeune Afrique dresse le portrait de trois quadras qui comptent.

Jean-Louis Moulot

Directeur de cabinet adjoint du président de la République, conseiller chargé des relations avec l’Union européenne

DR

Expert détaché du Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD), Jean-Louis Moulot, 43 ans, est devenu un spécialiste des cabinets ministériels et présidentiels. Urbaniste, diplômé notamment de l’université Laval, au Canada, il a intégré en 2000, comme chargé d’études, le cabinet du Premier ministre de l’époque, Pascal Affi N’Guessan. Il y restera un an, puis sera rappelé en 2006 par le ministre de la Construction, de l’Urbanisme et de l’Habitat d’alors, Marcel Amon-Tanoh.

Il sera son conseiller technique puis son directeur de cabinet adjoint jusqu’en 2010. Et lorsque son patron est nommé directeur de cabinet du nouveau président, Alassane Ouattara, Jean-Louis Moulot – le « grand bosseur », comme l’appellent ses collègues – fait évidemment partie de l’aventure. Conseiller du « dircab » pendant quatre ans, il prend en 2014 la charge des relations avec l’Union européenne, avant d’être nommé un an plus tard « adjoint » de Marcel Amon-Tanoh.

Mamadou Touré

Conseiller technique du président de la République, chargé de la jeunesse et des sports

DR

À 39 ans, c’est le benjamin de l’équipe des conseillers. Ancien porte-parole pour la jeunesse du candidat Ouattara pendant la campagne de 2010 (un rôle qu’il a repris en 2015), Mamadou Touré a été nommé dans la foulée de l’élection conseiller technique chargé de la jeunesse et des sports. Passé par plusieurs établissements parisiens prestigieux (l’Institut des hautes études internationales, le Centre d’études diplomatiques et stratégiques et Sciences Po), il a fait ses premières armes comme conseiller technique au ministère de l’Intégration africaine, puis à celui de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, entre 2008 et 2011.

Adepte de la synthèse et habile communicant, Mamadou Touré est le porte-voix du camp Ouattara dans les médias internationaux. Celui qui cumule plus de dix années d’expérience au sein d’instances internationales de jeunes (dont l’Union panafricaine de la jeunesse) est également à l’origine des assises annuelles de la jeunesse ivoirienne.

Lacina Koné

Conseiller du président de la République, chargé des technologies de l’information et de la communication (TIC)

DR

Ce technocrate pur jus n’a plus rien à prouver dans son domaine. À 49 ans, Lacina Koné ne manque en effet pas d’expérience, ayant effectué l’essentiel de sa carrière aux États-Unis au sein de grandes entreprises telles que le fournisseur de télécommunication par satellite Intelsat ou le géant des services informatiques Booz Allen Hamilton. Ce n’est qu’en 2011, en pleine crise postélectorale, qu’il pose ses valises à Abidjan afin d’y conseiller un homme qu’il avait rencontré quelques années plus tôt au pays de l’Oncle Sam : Alassane Ouattara.

Une fois aux affaires, celui-ci réserve aussitôt un poste à Lacina Koné : conseiller chargé des technologies de l’information et de la communication. Trilingue (français, anglais et arabe), cet amoureux d’Excel et des tableaux en tous genres cumule aussi les diplômes : ceux de l’université Ajman des sciences et des technologies, aux Émirats arabes unis, de l’université Brunel, au Royaume-Uni, et de l’université George Washington, aux États-Unis.

jeuneafrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment